Dents en avant, prenez les devants !

© Istock

Si votre enfant a les « dents en avant », prenez les devants, consultez un orthodontiste dès l’âge de 6-8 ans. Objectif : prévenir la casse !

En effet, lorsque les dents du haut sont avancées, elles sont plus à risque de traumatisme.

Publicité

Les chocs sur les incisives sont fréquents

Selon la Fédération française d’orthodontie, « un enfant sur trois reçoit un choc sur les dents avant l'âge de 5 ans et un enfant sur deux entre 8 et 12 ans ».

Les conséquences dépendent du choc mais aussi du positionnement des dents. Lorsqu’elles sont avancées, les risques de traumatisme dentaire sont plus importants.

Peu importe la cause (mauvais positionnement des dents, des mâchoires, hérédité, succion du pouce, de la tétine…), si « les 
incisives sont très en avant, elles ne sont plus protégées par les lèvres, et sont les premières à endurer le choc en cas de traumatisme (chute, coup…) ».

Publicité
Publicité

Traitement d’orthodontie précoce pour prévenir les traumatismes dentaires

Une dent cassée, fêlée, mobile ou extraite est toujours une urgence. Placez la dent ou le morceau de dent dans du lait ou dans la bouche au contact de la salive et foncez chez le dentiste. Celui-ci procèdera aux soins et réparations nécessaires.

Mais le mieux est de prévenir les accidents impliquant les dents, en repositionnant le plus tôt possible les « dents en avant » des enfants. C’est dans cet objectif que les orthodontistes préconisent d’anticiper les soins chez les enfants ayant les dents en avant. Ils invitent les parents à initier cette démarche dès 6-8 ans pour protéger les incisives en cas de choc.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 01 Avril 2014 : 07h53
Mis à jour le Mardi 01 Avril 2014 : 08h21
Source : Dossier de presse de la Fédération française d’orthodontie, 27 mars 2014.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés