Un dentier ? Pourquoi faire ?

Perdre ses dents a longtemps été considéré comme normal après un certain âge. Alors que ce n’est pas une conséquence normale du vieillissement !

Pourquoi perd-on des dents avec le temps, et comment pouvons-nous les préserver ?

PUB

Perdre ses dents avec l’âge, ce n’est pas normal !

Le nombre de personnes qui ont perdu leurs dents est bien sûr plus élevé parmi la population la plus âgée. Mais ce nombre ne cesse de diminuer : en 2001, près de 16% de la population n’avait plus ses dents ; aujourd’hui, ce chiffre n’atteint plus 12%.

Selon Michel Devriese, Président de la Société de Médecine dentaire, “retirer toutes les dents de quelqu’un de cinquante ans pour les remplacer par un dentier était considéré comme normal il y a une trentaine d’années. Aujourd’hui, quand je fais la même opération à quelqu’un de 75 ans, je me demande ce qui a pu mal tourner dans son suivi dentaire pour en arriver là.”

PUB
PUB

Qu’est-ce qui menace nos dents ?

Trois grands événements peuvent nous faire perdre une ou plusieurs dents... Le premier bien sûr, c’est le traumatisme : une dent qui saute suite à un accident, choc, chute ou autre. C’est rare. Il est aussi possible de perdre ses dents à cause d’une carie qui, en l’absence de soin, finit par “dévorer” toute la dent. Là aussi, il s’agit d’un cas très peu fréquent.

Ce qui est très répandu, en revanche, c’est la maladie parodontale. Inflammation des tissus de soutien de la dent, elle peut entraîner une disparition de l’os dans lequel les dents sont fixées, sous la gencive. Or cet os n’est pas très épais : entre 1 cm et 1,5 cm. Il suffit donc d’en perdre quelques millimètres pour que les dents deviennent branlantes et finissent par tomber. C’est la principale cause des poses de dentier complet, où l’on doit sacrifier les dents qui restent mais ne sont plus très solidement fixées, pour les remplacer par une prothèse.

Publié le 26 Janvier 2015
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : Michel Devriese, président de la Société de Médecine dentaire.