Les décès sous Viagra mieux expliqués

Publié le 02 Août 2000 par Rédaction E-sante.fr
Le Viagra (sildénafil) est devenu célèbre dans le traitement des impuissances masculines. Quelques décès ont été observés et leur étude permet de mieux connaître les personnes à risque.
PUB
PUB

En cas d'accumulation du sildénafil des troubles du rythme cardiaque graves peuvent survenir. Des études chez l'animal ont ainsi montré que le produit pouvait, à forte dose, perturber les phénomènes électriques à l'origine des battements du cœur (troubles de la repolarisation ventriculaire). Chez l'homme de telles accumulations s'observent en cas d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique, ce qui limite l'élimination du produit. La prise associée d'autres médicaments peut aussi favoriser cette dangereuse accumulation, dès lors qu'ils rentrent en compétition entre eux pour entrer dans les processus d'élimination.

PUB

L'obtention du Viagra uniquement sur ordonnance médicale est donc une sage mesure et il ne faut surtout chercher à s'en procurer sans en parler à son médecin.

Source : Greelen, Circulation. 2000 ; 102 : 275.