Décès à domicile dans les Bouches-du-Rhône : une infimière et une étudiante brutalisées par la famille de la défunte

© Adobe Stock

Lors d'une intervention à domicile, une infirmière et une étudiante assistent au décès de leur patiente en fin de vie. Les enfants de la défunte réagissent alors avec une violence inhabituelle, les empêchant de quitter le domicile, rapporte France Bleu Provence.

PUB

Brutalisées, insultées, menacées. Une infirmière et une étudiante qui l'accompagnait ont été confrontées à la violence d'une famille endeuillée suite au décès de leur proche à domicile. Les faits rapportés par nos confrères de France Bleu Provence se déroulent à Fos-sur-Mer dans les Boûches-du-Rhône. Les deux soignantes rendent visite à une de leur patiente en fin de vie, jeudi 15 mars. Son état s'est dégradé et malgré leur intervention, la femme décède dans la soirée, pendant les soins. Les enfants de la défunte qui se rendent ensuite sur place les auraient brutalisées, insultées, menacées de mort et traitées d'assassin. Les deux femmes essaient alors de partir de la maison mais la famille les en empêche. La police a dû intervenir pour libérer les deux femmes retenues près de deux heures sur place.

PUB
PUB

"Il ne faut pas banaliser ce qui s'est passé"

L'infirmière a été placée en ITT (interruption temporaire de travail) pendant 10 jours. Elle n'a pas souhaité porté plainte et a expliqué comprendre la douleur de la famille."Malheureusement, c'est monnaie courante, a commentéAudrey Ferullo, présidente du Syndicat des infirmières et infirmiers libéraux des Bouches-du-Rhône, au micro de France Bleu Provence.Quand on fait la profession d'infirmière, on est là pour aider les gens, on n'est pas là pour se faire insulter et pour essuyer le débordement d'émotion aussi violente qui s'est produite. Il ne faut absolument pas banaliser ce qui s'est passé."

Publié par Aurélie Blaize, journaliste santé le Lundi 19 Mars 2018 : 11h58
PUB
PUB

Contenus sponsorisés