Les débuts de la médecine anti-âge

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 03 Novembre 2005 : 01h00
La médecine anti-âge existe depuis peu. Son but est d'essayer de prévenir les effets de l'âge alors même que les gens sont encore en bonne santé. La correction des déficits en vitamines, oligoéléments et hormones est à la base de sa pratique. Les recherches sur la physiologie du vieillissement sont en plein essor. E-santé a interviewé le Dr Christophe de Jaeger, Président de la Société Française de Médecine et de Physiologie du vieillissement.
PUB

E-santé : Maintenant que nous sommes amenés à vivre de plus en plus longtemps, nombre d'entre nous se demandent comment rester en forme jusqu'au bout. A quoi sert de vivre très vieux, s'il s'agit de vivre mal ? Qu'en pensez-vous ?

Quel est mon âge physiologique ?

Dr Christophe de Jaeger : La première question à se poser est quel est mon âge physiologique ? Autrement dit est-ce que je fais plus jeune ou plus vieux que mon âge ? Dans ce but des bilans ont été mis au point, par exemple à l'Institut du Vieillissement à Paris, qui compare vos résultats à ceux mesurés dans des populations de divers âges. On peut ainsi déterminer si vous êtes en avance ou en retard sur votre âge. Ce bilan concerne la finesse de la peau (qui augmente avec l'âge), la répartition des muscles par rapport aux graisses (votre silhouette), la tension artérielle et diverses mesures permettant d'apprécier l'état fonctionnel de vos divers organes. La fonction respiratoire est par exemple très sensible à l'âge et ceux qui ne s'entraînent pas physiquement vont la voir baisser plus rapidement. Une autre fonction sensible est la mémoire et des bilans mnésiques très complets sont proposés, pouvant prendre jusqu'à 2H30, pour faire le point sur l'efficacité de vos neurones !

PUB
PUB

Quid de mon mode de vie ?

La deuxième question est qu'est-ce qui cloche dans mon mode de vie ? Est-ce que je fume (même un peu, c'est pas bon), est-ce que je bois trop même sans m'en rendre compte : plus d'un verre de vin par jour pour les femmes et plus de 2 verres par jour pour les hommes ? (cocktails par ci, un peu de vin par là, restaurant avec des amis, invitations, etc.) Est-ce que mon alimentation est équilibrée et suffisamment riche en fruits et légumes et en poissons ? Est-ce que je fais assez d'exercice physique ? Est-ce que le stress prend trop de place dans ma vie ?E-santé : Quid des hormones, des vitamines et autres oligoéléments. Faut-il en prendre pour rester jeune ?

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 03 Novembre 2005 : 01h00
Source : " Les techniques de lutte contre le vieillissement " Christophe de Jaeger. PUF, 2002. " Les secrets d'une bonne mémoire. Pour agir contre la maladie d'Alzheimer ". Christophe de Jaeger. Albin Michel, 2005
PUB
PUB
A lire aussi
Indispensables oligoéléments Publié le 12/07/2010 - 00h00

Les oligoéléments sont des micronutriments présents en quantité infime dans notre organisme. Ils n'en sont pas moins indispensables. Normalement présents dans notre alimentation, il peut arriver, mais rarement, que nous soyons carencés en certains oligoéléments, ou inversement...

Interview : Le cuivre contre les légionellesPublié le 23/07/2003 - 00h00

Le cuivre possède des propriétés anti-bactériennes très intéressantes, qui pourraient être employées dans la lutte contre la légionnellose. Comment, pourquoi et qu'en attendre ? Nous avons directement interrogé Mr Olivier Tissot du Centre d'information du cuivre.

Plus d'articles