Dans votre assiette : la clémentine et la mandarine
Sommaire

Mandarines et clémentines, bonnes pour tout le monde ?

Oui. On peut même en faire découvrir le goût à un bébé, dans la période fatidique de la diversification alimentaire, en lui écrasant quelques tranches ou en en faisant un jus. Prenez le temps d'éliminer les filaments blancs qui peuvent être indigestes et ne sont pas vraiment bons. Si jamais vous êtes victime de diverticulose, crachez bien tous les pépins. Ils ont hélas le chic d'aller se loger là où il ne faut pas.

Comment accommoder les mandarines et les clémentines ?

Mandarines et clémentines se gardent plusieurs jours au frais ou à température ambiante. Elles se dégustent nature, en quartiers. Elles agrémentent volontiers une salade de fruits que l'on peut même relever d'un peu d'un de ces alcools ou liqueurs à base de mandarine, dont la plus connue est la Mandarine Napoléon. Il existe nombre de recettes de crème, sorbet, mandarines givrées, gâteaux. On en fait aussi des fruits confits, des confitures et des marmelades. Elles peuvent même être utilisées comme garniture dans des plats de volailles ou de porc quand on aime les oppositions de saveurs.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :