Cure thermale : quelle est l'efficacité du thermalisme ?

La médecine thermale soulage chaque année un demi million de Français.Mais le thermalisme est-il efficace ?Et pour quelles pathologies ?
© Istock
Sommaire

La médecine thermale française en quelques chiffres

  • Près de 10% des Français recourent au moins une fois dans leur vie au thermalisme pour traiter des pathologies chroniques, invalidantes, pour lesquelles les soins classiques restent impuissants.

  • La France compte plus de 700 sources d’eaux bienfaisantes dont les vertus thérapeutiques sont reconnues par l’Académie de Médecine.

  • Plus de 500 000 curistes séjournent en moyenne 18 jours dans les stations thermales françaises.

A savoir :

Le thermalisme médical représente seulement 0,14% du total des prestations de remboursement effectuées par la Sécurité Sociale.

Thermalisme : une prise en charge santé globale

Le thermalisme a sa place au sein d'une prise en charge globale.

Il représente une bonne alternative dans le traitement de beaucoup d'affections chroniques avec l'avantage d'une excellente tolérance et d'un coût modéré.

De plus, le malade s'implique volontiers activement dans cette thérapeutique, ce qui est particulièrement important dans les maladies chroniques et bien utile dans le domaine de la prévention des aggravations et des complications.

  • Une cure thermale dure en général au moins 18 jours.

  • Les soins thermaux (bains, douche, massage) sont les soins essentiellement dispensés en cure.
  • Une cure de 3 semaines coûte environ 500 euros, soit l'équivalent d'une journée d'hospitalisation.

  • Contrairement à la thalassothérapie, la cure thermale est une thérapeutique remboursée par la Sécurité sociale.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dossier de presse Forme et Santé, 9e édition, septembre 2006.