COVID : on lui annonce son cancer foudroyant en visio après 3 rendez-vous annulés
Sommaire

Rhabdomyosarcome : un traitement de la dernière chance 

Rhabdomyosarcome : un traitement de la dernière chance© Adobe Stock

Kimberley Eccles ne s’est pas laissée abattre par le pronostic des médecins. Elle a entamé un parcours de soin pour tenter de vaincre le cancer. La chimiothérapie n’ayant pas fait diminuer la tumeur, une opération est programmée la semaine pour tenter de lui enlever. Les médecins vont prélever des os et de la peau de sa jambe pour reconstruire la partie du visage opérée.


La patiente a expliqué "Toute ma joue sera enlevée, ainsi que les os qui l'entourent qui seront ensuite remplacés par des os et des tissus de ma jambe. Mon visage restera paralysé".

"Le chirurgien nous a dit très clairement qu'il ne pouvait pas et ne nous donnera même pas 1% de chance que cela fonctionne réellement, mais il dit que c'est notre meilleure chance".

Pour le médecin "mon cancer est unique à bien des égards et - si un plan de traitement personnalisé aurait pu normalement être mis en place - cela ne peut tout simplement pas être fait pour moi", ajoute-t-elle.

La mère de famille a ainsi prévu de se rendre aux USA après son opération pour suivre un traitement uniquement disponible là-bas. Elle a lancé une collecte de fonds sur GoFundMe afin de réunir le financement nécessaire pour son déplacement et ses soins aux USA.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Covid-19 : la surmortalité par cancers lors de la première vague estimée entre 2 et 5 %, 18 septembre 2020, Gustave Roussy
FIGHT FOR LIFE Doctors miss mum’s killer cancer for months during coronavirus lockdown – then tell her over a Zoom call, The Sun, 25 novembre
Rhabdomyosarcome, société canadienne du cancer