COVID-19 : les réanimations à nouveau à la hausse, cette semaine

Face à la 4ᵉ vague de l’épidémie de la COVID-19, les tensions hospitalières sont de plus en plus vives. Près de 2000 malades étaient hospitalisés dans des services de soins critiques le mardi 17 août. La situation devient particulièrement critique dans certains départements.
COVID-19 : les reanimations a nouveau a la hausse, cette semaine

La reprise de l’épidémie de la covid-19 semble se confirmer. Nombre de contaminations, taux d’incidence, nombre d’hospitalisations… tous les indicateurs sanitaires sont dans le rouge. Selon les dernières données des autorités sanitaires, 1953 malades infectés par le coronavirus étaient pris en charge par les services de réanimation, le 17 juillet 2021. Un niveau qui n'avait plus été atteint depuis la mi-juin. La situation est particulièrement critique dans certains départements où plus de 100% des lits sont à nouveau occupés par des victimes de la covid-19. Aperçu dans notre diaporama.

Le variant Delta au cœur de la 4ᵉ vague

Le taux d’occupation des services de soins intensifs n’est pas le seul à être particulièrement élevé. 28 114 nouveaux cas de la covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures pour un taux de positivité des tests de 3,4%, selon Santé Publique France au 17 août 2021

On a compté 1075 nouvelles hospitalisations en 24 heures portant le nombre de lits d'hôpitaux occupés par des patients infectés tous services confondus à 10 219. Par ailleurs, 111 patients sont décédés de la maladie en 24 heures.

Le variant delta, plus contagieux et plus résistant aux vaccins, n’est pas étranger à cette nouvelle recrudescence des cas sur notre sol. "86 893 résultats positifs pour la mutation L452R ont été enregistrés, soit 94,6% des PCR criblées en nouvelle" sur la semaine du 7 au 13 août 2021, explique Santé publique France lors de son dernier communiqué.

Le variant identifié en Inde circule surtout chez les jeunes. Ainsi, "le taux le plus élevé concernait toujours les 20-29 ans (505 malades pour 100 000 personnes) et l’augmentation était observée plus particulièrement chez les 40 ans et plus".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : COVID Tracker consulté le 17 aout 2021