Les courbatures du lendemain

Les courbatures désignent une sensation d'inconfort, de douleur et de rigidité musculaire qui survient généralement au lendemain d'un effort épuisant.

PUB

Courbatures : douleurs du sport à retardement

Les courbatures sont des douleurs qui surviennent au lendemain d'un exercice inhabituel dans sa longueur ou dans son intensité. Elles apparaissent en général dans les heures qui suivent la fin de l'effort. Elles passent par un maximum entre 24 et 72 heures puis déclinent doucement au cours des jours suivants. Pendant la période où les courbatures sont là, on manque clairement de force et de souplesse. En fait, le muscle se protège ainsi de toute nouvelle sollicitation. Il a subi un gros traumatisme. La poussée d'acidité a produit une dégradation des petites fibres musculaires qui le constituent. Cette période de convalescence est nécessaire à sa réparation.

PUB
PUB

Peut-on faire quelque chose pour accélérer la réparation des muscles courbaturés ?

Il existe effectivement des petits trucs comme d'étirer ses muscles après l'effort ou de récupérer dans un endroit chaud (sauna, bain) de façon à améliorer la vascularisation des tissus lésés. Ceci a pour effet de favoriser l'apport de matériaux nouveaux servant à leur reconstruction. De la même manière, un exercice léger, 24 heures après un effort intense, diminue, voire fait disparaître, les sensations douloureuses liées aux courbatures. Cet effet tire son origine de deux processus nerveux. D'une part, la libération d'endorphines arrête le cheminement des influx véhiculant la perception douloureuse. D'autre part, la stimulation de certaines grosses fibres nerveuses lors d'un exercice vient moduler les influx en provenance des plus petites chargées d'acheminer la sensation de douleur. Les traitements par le froid n'apportent en revanche aucun bienfait, pas plus que la vitamine C. Quant aux anti-inflammatoires (stéroïdiens ou non), on déconseille d'en prendre que ce soit sous forme de comprimés ou de pommades: soit ils ne changent rien, soit ils atténuent effectivement les douleurs, mais au prix d'une fragilisation de la reconstruction tissulaire. On s'expose alors à revivre plus tard de nouveaux épisodes de courbatures.

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Vendredi 14 Janvier 2011 : 15h58
Mis à jour le Jeudi 20 Janvier 2011 : 11h59