Coronavirus : pourquoi le confinement perturbe nos nuits ?
Sommaire

Comment éviter les cauchemars ? 

Si le coronavirus SARS COV-2 nous a fait perdre l’emprise sur notre quotidien, certaines astuces permettent de reprendre la main sur nos nuits.

La première chose à faire pour bien dormir est de faire baisser le niveau de stress. Yoga, Pilate… pendant sa journée de confiné, il faut s’offrir une pause zen en pratiquant une activité déstressante et appréciée. Le docteur Pierre Nantas, psychiatre, met en avant la méditation en pleine conscience. C’est une technique, basée principalement sur la respiration et les sensations, qui apprend à rester dans le réel de l’instant. Les adeptes se focalisent ainsi sur le présent pour stopper un ruminement mental épuisant. Le psychiatre explique “la cohérence cardiaque favorise l’apaisement psychique et donc évite les cauchemars”

Il est conseillé aussi de prêter plus d’attention à la composition du repas du soir. En effet, un repas lourd et une digestion difficile peuvent perturber le sommeil. Le docteur rappelle par ailleurs "évitez de fumer du cannabis ou de boire de l’alcool après 18h00", ainsi que les films d’horreur angoissant ou les émissions anxiogènes sur le coronavirus.

Pour les amateurs de phytothérapie, il est aussi possible de se faire une infusion de passiflore pour calmer l’anxiété (20 grammes de fleurs dans 1 litre d’eau pendant 15 min). Prenez-en une tasse une demi-heure avant d’aller vous coucher.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Docteur Pierre Nantas, psychothérapeute