Le cordon ombilical, une nouvelle source de globules rouges

Une nouvelle technique de culture cellulaire mise au point par une équipe de chercheurs français a permis de produire jusqu'à près d'un demi-million de globules rouges à partir d'une seule cellule-souche provenant du cordon ombilical. Cette méthode innovante ouvre la possibilité d'obtenir de très grandes quantités de cellules sanguines, compatibles avec les besoins de la transfusion.
PUB

Ce résultat de l'équipe du professeur Luc Douay, chef de service d'hématologie biologique à Paris (hôpital Armand Trousseau-INSERM-Saint-Antoine) a été présenté lors du 7ème congrès européen de la transfusion sanguine. Pour la première fois, les chercheurs ont réussi à diriger la prolifération de cellules-souches provenant de cordon ombilical de façon massive et compatible avec la clinique. De plus, ils peuvent diriger la production exclusivement vers la lignée des globules rouges, des globules blancs ou des plaquettes. A partir d'une seule cellule-souche, les quantités obtenues peuvent avoisiner les 500.000. Ainsi, un tel système peut donner à partir d'un sang de cordon « l'équivalent de 3 à 5 fois la production quotidienne normale de l'organisme en globules rouges, soit mille milliards de cellules. »

PUB
PUB

Des cellules sanguines congelables

Les cellules ainsi obtenues sont en fait des « précurseurs », c'est-à-dire qu'elles ne sont pas encore totalement arrivées à maturité. Elles présentent donc l'avantage d'être faciles à congeler afin de créer des banques de sang. Seul inconvénient, un délai d'environ deux jours étant nécessaire à leur maturation complète, elles ne peuvent être utilisées en urgence, comme par exemple pour un accident de la route avec hémorragie importante. En revanche, cette nouvelle source de cellules sanguines se prête parfaitement aux opérations programmées (os, gynécologie, cancers …).

Des essais sur l'homme débuteraient d'ici deux ans. L'avenir de cette technologie pourrait passer par un partenariat entre l'industrie et l'Etablissement Français des Greffes (EFG).

Dans tous les cas, les dons de sang restent indispensables et urgents ! En attendant les répercussions de cette nouvelle technique de production, rappelons qu'il existe toujours une forte pénurie de donneurs …

Publié le 30 Juillet 2001
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr