Contraception : la méthode Ogino, c'est quoi ?

© getty

La méthode Ogino (aussi appelée méthode Ogino-Knauss) est une ancienne méthode de contraception, encore appelée méthode du calendrier, et inventée à l’époque où il n’existait pas encore de contraception médicale.

On se moque souvent de son principe, on parle même des « bébés Ogino ». Pourtant, si elle est moins efficace que des méthodes plus récentes, elle a permis de commencer à faire baisser la natalité bien avant la pilule contraceptive.

Alors, Ogino, de quoi s’agit-il exactement ?

Publicité

Le principe de la méthode Ogino

Une femme n’est pas fertile tous les jours.

Le principe de la méthode Ogino est de déterminer :

Publicité
Publicité
  • Quels sont les jours de fertilité (afin d’éviter les relations sexuelles),
  • Et quels sont les jours d’infertilité, afin de pouvoir avoir des relations sexuelles sans risque de grossesse.

La manière de faire la différence entre les jours fertiles et infertiles est basée sur une méthode statistique.

Les bases des calculs statistiques de la méthode Ogino

Avant de mettre en pratique la méthode Ogino, 12 cycles doivent être observés, afin de déterminer statistiquement entre quels jours du cycle en moyenne survient l’ovulation.

On sait, scientifiquement, que l’ovulation se produit toujours 14 jours avant la date du premier jour des règles.

On sait aussi que les spermatozoïdes survivent jusqu’à 5 jours en attendant l’ovulation, et que l’ovule ne vit que 24 heures.

Cela signifie donc qu’une femme peut être fertile 6 jours avant l’ovulation et 48 heures après en prenant un jour de marge de sécurité avant et après.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 11 Février 2013 : 12h55
Mis à jour le Lundi 11 Février 2013 : 13h44
Source : Critères de recevabilité pour l’adoption et l’utilisation continue de méthodes contraceptives. Organisation Mondiale de la Santé 2009. Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES 2004.