La constipation n'est pas sans conséquences

Une personne sur cinq souffre de constipation occasionnelle ou chronique. C'est dire que cet état est très fréquent, et plus particulièrement chez les femmes (dans 80% des cas). Si la constipation passagère est généralement bénigne, à la longue, elle gêne la vie quotidienne en raison de ses conséquences.
PUB

La constipation fatigue

Les troubles intestinaux n'ont pas de conséquence directe sur le rythme du sommeil et les douleurs intestinales n'empêchent généralement pas de dormir. Pourtant, les réveils matinaux sont difficiles et les journées s'en ressentent. En fait, la constipation fatigue l'organisme parce qu'elle permet aux toxines normalement éliminées quotidiennement de s'accumuler dans le gros intestin.

PUB
PUB

Stress, fatigue et intestins

Attention, le stress est aussi un facteur qui fatigue et il joue sur les deux tableaux. En effet, le stress peut à lui seul perturber le fonctionnement intestinal. Par ailleurs, les états de stress poussent souvent aux fringales, ce qui contribue encore au dérèglement digestif, et notamment à l'alternance constipation / diarrhée.

La constipation fait mal au ventre

Le spasme et les contractions intestinales qui accompagnent la constipation sont souvent à l'origine de douleurs abdominales plus ou moins intenses et plus ou moins durables. Elles s'installent sur le bas du ventre ou irradient sur un côté de l'abdomen. Des sensations de brûlures d'estomac accompagnent parfois ces douleurs, souvent après les repas.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 17h19
Source : Thérapies naturelles, Constipation, Lise Manson, Editions La Plage.