Conseils pour que vos ados soient bien dans leur assiette

© Istock

L'adolescence est une période de grands changements. Avec la poussée de croissance, ce sont notamment les besoins alimentaires qui augmentent. Comment y faire face tout en respectant les règles de l'équilibre alimentaire ?

Publicité

Le petit-déjeuner

Il doit répondre à des besoins énergétiques accrus et permettre de tenir le coup jusqu'à midi. Sur la table : pain et céréales (riches en glucides lents) + un produit laitier nature + une boisson (eau, jus de fruits). À limiter (sans exclure) : le beurre, les gâteaux et viennoiseries, et les produits très sucrés (confiture, chocolat à tartiner…).

Déjeuner et dîner

Si ces deux repas sont bien structurés, ils calment la faim et évitent les grignotages. On peut recourir à des plats complets comme le couscous, le pot-au-feu, l'aïoli, etc., qui ont l'avantage d'apporter légumes, féculents et protéines. Ils sont à compléter avec un produit laitier et un fruit.

Publicité
Publicité

Mollo sur le goûter !

Un goûter trop copieux va se répercuter sur le dîner, ce dernier devenant plus succinct. De même qu'un goûter mal équilibré (barre chocolatée, soda, viennoiseries) peut faire prendre du poids. Il faut donc miser sur des sucres lents (pain, céréales brutes), un produit laitier demi écrémé et nature, et un fruit.

Repas de famille

Il est très important de maintenir aussi souvent que possible et régulièrement les repas en famille (un repas en commun par jour en semaine), le repas de famille du week-end et les repas de fête.

Calcium et vitamine D

L'apport en calcium doit être suffisant (le lait, les yaourts, les fromages y contribuent fortement ainsi que l'eau de boisson). Si l'ensoleillement est faible, un complément en vitamine D peut être nécessaire.

Le sport est indispensable

Un adolescent doit pratiquer une activité physique pour sa forme physique (et pour lutter contre le surpoids), mais aussi pour évacuer les tensions.

Boire de l'eau, une habitude à prendre

Les boissons sucrées ou light doivent être réservées aux sorties et autre occasions festives. Un adolescent doit aussi être mis en garde contre la consommation d'alcool. Il faut ouvrir le dialogue, sans interdire.

Attention aux troubles du comportement alimentaire !

Grignotages, boulimie ou anorexie reflètent un mal-être ou des difficultés. Il faut dépister ces troubles, ouvrir le dialogue et si nécessaire, consulter un spécialiste.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
Source : Institut Moncey