Conseils pour que le pique-nique ne tourne pas au vinaigre
Sommaire

Acariens envahissants

Il y en a de toutes les tailles dans les herbes. Version microscopique, ce sont les aoûtats. Friands de pelouses ombragées et humides, vous risquez d'être pris pour cible par leurs larves, car elles ont besoin de sang pour grandir.

Après une attaque, la peau est le siège de boutons boursouflés et rougeâtres, puis le lendemain, ça gratte intensément et pendant plusieurs jours.

Quant aux tiques, d'une taille nettement plus imposante, elles s'accrochent au premier venu : le plus souvent, c'est un chien, mais parfois, c'est un humain !

Ce sont de loin les plus dangereuses, car elles transmettent parfois des bactéries à l'origine de maladies infectieuses : la maladie de Lyme est source de troubles articulaires, neurologiques et cardiaques et la rickettsiose, de fièvre, maux de tête, éruption cutanée, voire d'une septicémie.

La solution contre les acariens

  • Contre une attaque en règle par tous ces acariens, rien ne vaut des vêtements longs et une serviette.
  • Mais s'il est déjà trop tard, une crème anti-histaminique calme le jeu, pour ce qui est des aoûtats.
  • Ca ne suffit pas si on découvre une tique. Il faut la retirer avec un crochet spécial vendu en pharmacie, sans l'endormir au préalable comme on l'a longtemps cru, sous peine de favoriser la libération de ses sucs et de leurs germes.
  • Il faut toujours désinfecter et consulter au moindre signe suspect : les infections bactériennes qu'elles transmettent guérissent avec des antibiotiques, mais encore faut-il les prendre assez tôt…
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :