Conseils pour bien utiliser l’huile de CBD

Tout comme plusieurs autres produits issus du chanvre, l’huile de CBD est désormais accessible facilement. Elle a démontré son efficacité pour soulager certains maux du quotidien et ne cesse de gagner en popularité. Mais une question importante survient : comment bien l’utiliser ?
© Adobe Stock

L’utilisation par voie sublinguale

De toutes les utilisations de l’huile de CBD, la prise par voie sublinguale ou sous la langue est la plus efficace. Elle est facile à réaliser et permet de profiter d’une diffusion durable et lente.

À l’aide d’une pipette, placez quelques gouttes du produit sous la langue. Cette partie du corps étant composée de plusieurs petits vaisseaux, la molécule pénètre ensuite dans les muqueuses et rejoint la circulation du sang. Vous ressentirez les effets 15 à 20 minutes après la consommation, et ce, pendant 3 à 6 heures de temps.

Pour que l’huile de CBD se fraye un chemin à travers les vaisseaux, laissez-la sous la langue pendant 2 à 3 minutes. Si vous n’appréciez pas son goût, déposez les gouttes sur un morceau de sucre.

L’utilisation par voie orale

Certaines personnes ne supportent pas le goût amer de l’huile de CBD. Ainsi, elles optent pour l’utilisation par voie orale. Celle-ci consiste tout simplement à mélanger la molécule à une boisson ou un aliment (un corps gras dans l’idéal).

L’une des particularités du cannabidiol se trouve dans sa caractéristique liposoluble. En d’autres termes, cela signifie qu’il fusionne facilement avec les matières grasses.

Pour dissimuler la saveur prononcée de l’huile de CBD, incorporez-la dans un yaourt, par exemple.

Une autre astuce pour apprécier ses vertus revient à la consommer sous forme d’infusion (avec une plante propice à la relaxation comme la lavande, la camomille, la verveine...). Des boissons telles que le thé et le café sont à oublier, à cause de leurs bienfaits stimulants.

Si vous le souhaitez, sachez qu’il est aussi possible d’ajouter de l’huile de CBD dans une préparation sucrée ou salée (à condition de ne pas la cuire à une température supérieure à 160°C, faute de quoi les propriétés du produit se dégradent).

L’utilisation par voie cutanée

Si vous souffrez de maladies inflammatoires de la peau telles que l’acné, le psoriasis... l’huile de CBD vous sera d’une grande aide. Mais pour une meilleure efficacité, il est conseillé d’utiliser de l’huile de chanvre comme support (celle-ci est notamment riche en minéraux, vitamines, omégas 6 et 3, ...).

Avant d’utiliser de l’huile de CBD sur la peau, il est conseillé de réaliser un nettoyage en douceur en amont et d’appliquer un lait adapté ou une crème de nuit ou de jour. S’il s’agit du premier usage, testez-la sur une zone du corps (pour vous assurer qu’il n’y a pas de réaction allergique ou d’intolérance).

Un insecte vous a piqué ? Appliquez tout simplement le produit sur la partie touchée pour soulager les démangeaisons. Vous venez de pratiquer une activité sportive ? Massez vos articulations et vos muscles avec de l’huile de CBD.

Il est recommandé de prélever de petites quantités d’huile de CBD avant de les appliquer sur la peau (2 à 3 gouttes dans l’idéal). En ce qui concerne le dosage, veillez à ce qu’il soit inférieur à 25 %.

Dans le cas où votre peau ne supporterait pas l’application du produit, mélangez quelques gouttes de ce dernier avec une noisette de votre lait de toilette.

Les dosages de l’huile de CBD

L’huile de CBD est commercialisée sous différents dosages. Sur le marché, vous trouverez des produits avec une teneur en cannabidiol de 2,5 à 40 %. Tout dépend donc de vos besoins.

L’huile de CBD a-t-elle des effets secondaires ?

Rares sont les consommateurs qui ont relevé les effets secondaires de l’huile de CBD. Toutefois, certaines personnes ont affirmé avoir ressenti de la somnolence ou une bouche sèche après une prise sous la langue.

Les femmes enceintes peuvent-elles utiliser de l’huile de CBD ?

La grossesse étant une période qui change le corps et la vie d’une femme, il est essentiel d’adopter des gestes sains au quotidien. Tout a un impact sur l’enfant, et ce, qu’il s’agisse des aliments, des médicaments, des vitamines...

Pour que la grossesse se déroule dans les meilleures conditions, une approche naturelle et sûre est recommandée. Afin de soulager certains symptômes, nausées et douleurs, plusieurs femmes se tournent désormais vers l’huile de CBD.

Mais même si l’huile de CBD propose un grand nombre de bienfaits, elle est déconseillée aux femmes enceintes. En effet, elle est susceptible d’affecter des protéines jouant un rôle majeur dans le fonctionnement optimal du placenta.

Dans la même lancée, la consommation du produit est proscrite pendant l’allaitement.

L’huile de CBD, un produit aux multiples vertus, a le vent en poupe. Elle ne provoque aucune dépendance et est dépourvue d’effets psychotropes. Elle se consomme de différentes façons et vous sera d’une aide précieuse au quotidien.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :