Connaissez-vous la cachaça ?

Probablement pas.La cachaça, c’est l’alcool national du Brésil !Et la base de la caipirinha, cocktail tout aussi national. En ces jours de J O, vous risquez d’en entendre parler, bien que l’alcool ne soit pas du tout compatible avec le sport. 
© Istock

La cachaça est à base de jus de canne à sucre frais et fermenté. Elle est proche du rhum si ce n’est que le jus est distillé à basse température : moins de 50°C, ce qui lui donne un aspect et des arômes différents de celui-ci.

Elle a aussi un degré alcoolique moins élevé que celui du rhum : 40%Vol. Elle ne doit jamais dépasser 48%Vol.

1,2 milliard de litres de cachaça sont fabriqués chaque année, soit industriellement, soit par des producteurs artisanaux. 1% seulement de cette production est exporté.

4000 marques existent, dont des bios.

On ne sait pas exactement le nombre de producteurs. il est estimé de 400 à 600, mais il en existe sûrement plus car la cachaça est distillée dans de toutes petites exploitations rurales où chacun l’aromatise avec ce qu’il a sous la main, aussi bien des épices que des fruits de mer.

La cachaça remonte au 16ème siècle lorsque les Portugais, lors de leur conquête du Brésil, importèrent les techniques de l’utilisation de la canne à sucre et la distillation.

Elle est la base d’un cocktail national brésilien : la caipirinha. Il est composé de citron vert écrasé avec du sucre et de glace pilé sur lesquels on verse de la cachaça.

Espérons que la cachaça et la caipirinha ne feront pas trop de dégâts dans la population sportive et/ou spectatrice des J O !

Paule

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :