Compresses et cataplasmes : quoi de neuf ?
Sommaire

Cataplasmes et chaleur : les bienfaits de la thermothérapie

L’action thermique joue un rôle primordial dans l’action des cataplasmes et des compresses. Les applications froides et de courte durée vont resserrer les tissus et calmer la douleur par un effet anesthésiant. Elles sont adaptées en cas d’inflammation. Le chaud va relaxer les muscles, améliorer la circulation, agir sur les articulations. Il reste donc idéal pour les contractures musculaires et les pathologies articulaires.

Massage recommandé

Dans une logique de soins, un massage peut-il avoir un impact positif pour accompagner compresses et cataplasme sur le corps ?

« Si les compresses et les cataplasmes sont utilisés pour calmer une zone enflammée ou très douloureuse, il est préférable de s’en abstenir, insiste le naturopathe. Si, en revanche, ils sont appliqués pour détendre ou détoxiquer, un massage de la zone qui va être traitée est un plus. Il faut cependant qu’il soit pratiqué avant l’application. En effet, en stimulant la circulation sanguine et les échanges cellulaires, le massage active et prépare le corps à réagir aux compresses et cataplasmes. »

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : "Compresses et cataplasmes", Magazine Côté Santé, N° 105, Décembre/Janvier 2017.
Magazine Côté Santé