Comportements sexuels britanniques : politiquement corrects

Une enquête nationale sur les comportements sexuels réalisée au Royaume-Uni entre 1999 et 2000 vient de révéler ses résultats. Les anglo-saxons jugeront cette vie sexuelle probablement politiquement correcte.

PUB

Cette enquête a été entreprise auprès d'un échantillon représentatif de la population des hommes et des femmes âgées de 16 à 44 ans, soit de 11.161 personnes. Les résultats sont comparés à une analyse similaire réalisée en 1990.

PUB
PUB
  • Le nombre moyen de partenaires hétérosexuels a été dans les 5 années précédentes de 3,8 pour les hommes et de 2,4 pour les femmes.
  • 2,5% des hommes et des femmes ont eu des rapports homosexuels.
  • 4,3% des hommes ont payé pour un rapport sexuel.
  • Le nombre moyen de nouveaux partenaires a varié dans l'année précédente de 2,4 pour les hommes célibataires âgés de 25 à 34 ans à 0,05 pour les femmes mariées âgées de 35 à 44 ans.
  • 30% des jeunes hommes et 26% des jeunes femmes âgés de 16 à 19 ans ont eu un premier rapport hétérosexuel avant l'âge de 16 ans.
  • L'âge moyen pour un premier rapport hétérosexuel était de 16 ans.
  • La proportion de jeunes femmes ayant eu un premier rapport avant 16 ans a augmenté entre 1990 et le milieu des années 90, puis s'est stabilisée.
  • L'utilisation du préservatif a augmenté continuellement.
  • Dans la tranche d'âge 16-24 ans, l'absence de contraception augmente avec le jeune âge lors du premier rapport: 18% des hommes et 22% de femmes de 13 à 14 ans.
  • Le jeune âge est associé avec la survenue d'une grossesse avant 18 ans et non la survenue d'une MST (Maladie Sexuellement Transmissible).
  • Un niveau faible d'éducation est associé à une grossesse avant 18 ans mais non avec un avortement.

L'ensemble de ces données n'a rien « d'étonnant. »

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 07 Janvier 2002 : 01h00