Compléments alimentaires à la levure de riz rouge : alerte rouge

© getty

Ces compléments alimentaires à base de levure de riz rouge, censés aider les personnes ayant un excès de cholestérol, viennent d’être épinglés par l’UFC-Que Choisir.

Sous-dosés et donc inefficaces, ou inversement sur-dosés et dangereux, certains de ces compléments contiendraient également des substances potentiellement toxiques.

PUB

Des compléments alimentaires contre l’excès de cholestérol

Les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge contiennent de la monacoline K, une molécule « qui a pour effet de diminuer la production de cholestérol par l’organisme ».

De ce fait de tels compléments alimentaires revendiquent un effet anticholestérol.

Encore faut-il que ces produits en vente libre en pharmacie, en parapharmacie et sur Internet contiennent au moins 10 mg de monacoline K, dose journalière minimale imposée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) pour communiquer sur la baisse du cholestérol.

Des compléments alimentaires soit sous-dosés et sans effet, soit sur-dosés et dangereux

Or huit produits testés sur dix n’atteignent pas ce dosage et certains en sont même très loin : entre 1,6 mg/j et 5,5 mg/j.

PUB
PUB

Ces produits sont donc largement sous-dosés et mensongers puisqu’à de telles doses aucune baisse du taux de cholestérol ne peut être envisagée.

Inversement, deux compléments alimentaires dépassent largement les 10 mg/j de monacoline K. De ce fait, ils ne devraient pas être en vente libre, mais relever de la même réglementation que celle des médicaments.

Enfin, des toxines dangereuses pour les reins ont été détectées dans deux autres compléments alimentaires.

Au final, UFC-Que Choisir propose de retirer du marché les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge qui sont sous-dosés et que les plus dosés relèvent désormais du domaine du médicament, ce qui imposerait d’afficher les contre-indications, les interactions médicamenteuses et les effets indésirables potentiels. Un tel affichage fait actuellement défaut alors qu’il est indispensable pour la sécurité des consommateurs.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 27 Novembre 2012 : 15h14
Mis à jour le Mercredi 28 Novembre 2012 : 08h46
Source : Communiqué de presse UFC-Que Choisir, "Compléments alimentaires à la levure de riz rouge : l'UFC-Que Choisir rit jaune !" 26 novembre 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés