Comment soigner la rhinopharyngite chez bébé ?

Publié le 19 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
La rhinopharyngite aigüe est une infection courante et généralement bénigne des voies aériennes supérieures. Même si quelques mesures thérapeutiques suffisent généralement à soulager les jeunes enfants, les bébés sont particulièrement exposés aux complications. Un avis médical peut s’imposer dans certains cas. On fait le point sur le traitement adéquat pour soigner la rhinopharyngite chez bébé.  
PUB
© Istock

La rhinopharyngite chez bébé est une maladie courante

Le système immunitaire des tout-petits est quasi vierge et se développe peu à peu en faisant face à des agents infectieux courants. C’est pourquoi les enfants en bas âge sont particulièrement exposés aux virus comme ceux responsables de la rhinopharyngite qui sont très contagieux. C’est d’autant plus vrai pour les enfants qui évoluent en collectivité, comme à la crèche ou en garde partagée. Il n’est donc pas rare de les voir enrhumés plus de 3 ou 4 fois dans l’année. Ce type d’infection se raréfie lorsque l’enfant grandit et qu’il atteint 5 ou 6 ans.

Le recours aux antibiotiques est inutile

La rhinopharyngite peut être causée par plus de 200 virus différents. Ce chiffre explique que les cas explosent chez les enfants, notamment en hiver et en automne. Dans un cadre viral, une antibiothérapie est parfaitement inutile. En effet, l’épisode s’amende spontanément en une dizaine de jours en général. Durant cette période, même si on ne peut pas vraiment agir sur le rhume lui-même, il est tout à fait possible de soulager et préserver la santé de votre bébé. Pour cela, on agit directement sur les symptômes.

PUB

Le traitement de la rhinopharyngite chez bébé

Écoulement nasal, nez bouché, éternuements et parfois fièvre sont les signes caractéristiques de la rhinopharyngite. Les sécrétions sont généralement claires puis elles s’épaississent et deviennent plus foncées (en passant du jaune au vert dans les cas les plus sévères). En général, il est conseillé de ne rien donner aux enfants en cas de rhume. En revanche, vous pouvez dégager les voies nasales de bébé en effectuant des lavages du nez à l’aide de sérum physiologique 3 ou 4 fois par jour. Pour les tout-petits, des mouche-bébés sont disponibles dans le commerce. Si la fièvre est bien supportée, mieux vaut ne pas administrer d’antipyrétique à votre enfant. Dans le cas inverse, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. Attention, un état fébrile (température supérieure à 38 °C) chez un nouveau-né (moins de 3 mois) doit vous conduire à consulter en urgence. Le traitement consiste donc ici à soulager le malaise général de votre enfant en attendant que son état s’améliore spontanément.

PUB

Consulter son médecin pour éviter les complications

Même si la rhinopharyngite est considérée comme une maladie bénigne, certaines complications peuvent survenir chez les enfants. Elles sont généralement d’origine bactérienne et peuvent se traduire par l’apparition d’une sinusite aiguë, d’une otite moyenne aiguë ou encore d’une conjonctivite. Enfin, il est recommandé de consulter votre médecin ou votre pédiatre si la fièvre persiste plus de 3 jours.