Comment réussir son analyse de selles ?

© Adobe Stock

L’analyse des selles constitue un examen médical à la disposition du médecin. Intoxication alimentaire, douleurs coliques… Il peut être préconisé dans de nombreuses situations. Mais pour réduire les vecteurs de contamination risquant de fausser les résultats, le prélèvement doit respecter plusieurs règles.

PUB

L’analyse de selles : un examen encore "tabou"

Contrairement aux analyses d’urines qui sont régulièrement préconisées par les médecins, l’analyse des selles, elle, reste beaucoup moins prescrite… et beaucoup plus taboue ! La frilosité, voire parfois le refus catégorique des patients, constitue un frein notable à l’extension de cet examen biologique. Pourtant, les selles représentent un outil de diagnostic intéressant pour le médecin, car elles peuvent permettre de détecter, par exemple, la présence d’une bactérie, d’un parasite ou de cellules sanguines. À ce titre, l’analyse de selles est un examen clé pour le dépistage d’une toxi-infection alimentaire, d’une parasitose intestinale (présence d’un parasite dans le tube digestif) et même d’un cancer colorectal.

PUB
PUB

L’analyse de selles : les règles à respecter

Le prélèvement des selles doit obéir à un processus précis pour éviter que l’échantillon ne puisse être contaminé, ce qui fausserait les résultats. Dans la majorité des cas, le recueil doit être effectué au sein d’un récipient stérilisé fourni par le laboratoire d’analyses médicales. Généralement, le contenant est accompagné d’instructions précises relatives à sa manipulation. Lisez-les attentivement, et lavez-vous consciencieusement les mains avant de manipuler le récipient. Il est par ailleurs impératif que l’échantillon de selles ne soit jamais en contact avec les parois ni avec l’eau des toilettes. Pour faciliter le processus, le récipient est équipé d’une cuillère ou d’une spatule. Une fois l’opération effectuée, il faut visser attentivement le bouchon du récipient et se laver consciencieusement les mains avant de rapporter votre échantillon au laboratoire d’analyses médicales.

Publié le 04 Janvier 2019
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :