Comment réussir l'éducation de votre chiot ?

Publié le 14 Septembre 2007 à 2h00 par Anne Pensis, vétérinaire
Afin d'assurer une vie en commun harmonieuse entre vous et votre chien, n'hésitez pas à lui inculquer quelques règles de base dès son arrivée dans sa nouvelle famille!
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Famille, chiot, chacun sa place

Pour se sentir bien dans sa nouvelle famille, votre chiot a besoin d'avoir une place clairement déterminée au sein de celle-ci. En effet, dans une meute de chiens, une hiérarchie existe et permet au groupe de vivre en harmonie. Dans une famille humaine, le statut de dominant dans la relation homme/chien doit être réservé aux humains! Dans le cas contraire, des problèmes d'agressivité et/ou de destruction dans la maison peuvent survenir, rendant la vie désagréable pour le chien et ses maîtres. Il est donc important d'éduquer votre chiot dans la douceur mais avec fermeté dès son arrivée à la maison. En effet, une mauvaise éducation et de mauvaises habitudes sont rarement irréversibles mais toujours très difficiles à corriger! En ce qui concerne les autres chiens vivant dans la maison, il convient de laisser votre ami canin établir des rapports hiérarchiques avec ses nouveaux compagnons, votre intervention ne servant en général pas à grand chose.

Les privilèges du dominant

Dans une meute de chiens, le chef du groupe conserve son statut en adoptant une série de comportements liés notamment à l'alimentation. En effet, il se réserve le droit de manger avant les autres, à son aise, sous le regard de ses congénères dominés. A la fin de son repas, les dominés ont accès aux restes éventuels. La sexualité obéit également aux règles de la hiérarchie : le chef de meute est le seul qui puisse s'accoupler sous le regard des autres, ces derniers étant obligés de s'abstenir en présence du dominant. Enfin, les contacts physiques (léchage, mordillements) entre les chiens de la meute et le dominant sont aussi soumis au bon vouloir du chef, qui devient rapidement agressif lorsqu'il n'a plus envie de se laisser approcher!

Devenez chef de meute!

Afin que votre chiot se sente bien dans sa nouvelle famille, il convient de respecter quelques règles qui lui feront rapidement comprendre sa place dans la hiérarchie familiale. Ainsi, il est préférable que votre nouvel ami ne dorme pas avec vous et ce dès son arrivée dans la maison. Malgré ses plaintes des premiers jours, il est important de ne pas céder pour lui permettre d'apprendre à s'endormir seul et de réserver la chambre et le lit aux dominants de la maison. Son endroit de repos (couverture ou panier) doit de préférence se trouver dans un coin de la cuisine ou du salon et non dans un lieu de passage ou votre chien pourrait surveiller les allées et venues, comme le font les animaux dominants. Les repas de votre chien doivent être indépendants des vôtres et il est fortement conseillé de ne rien lui offrir lorsque vous êtes à table afin de ne pas l'encourager à la mendicité! Au bout d'une demi-heure, il convient de retirer la gamelle et de ne la représenter qu'au prochain repas. Enfin, l'initiative des jeux et des câlins doit venir de vous et pas du chien: vous êtes le chef, c'est à vous de gérer les contacts sociaux. Ce comportement permet également au chiot d'apprendre à s'amuser seul et de prendre une certaine indépendance vis-à-vis de vous.