Comment résister au rhume ?

L'hiver s'accompagne toujours d'une multitude de petites affections se traduisant par un nez qui coule, une gorge qui gratte, une toux et/ou des éternuements. Pourquoi l'hiver est-il si propice aux rhume, bronchite, grippe et angine, et comment s'en protéger ? Quelques informations et conseils judicieux...
PUB

C'est une évidence, l'hiver est propice aux rhumes. Mais pourquoi ?

L'explication est relativement simple (1). Si les virus se transmettent très facilement entre les personnes, toutes ne vont pas développer un rhume. Celles qui en seront atteintes sont les plus fragiles. Et tout refroidissement fragilise. En effet, en provoquant une constriction des vaisseaux sanguins du nez, les défenses immunitaires de la muqueuse nasale diminuent, laissant la possibilité aux virus d'entrer. En bref, l'hiver agresse les muqueuses de nos voies aériennes supérieures, lesquelles deviennent moins efficaces dans leur rôle de barrière anti-virus.

PUB
PUB

1er conseil pour limiter les rhumes : ne pas rester calfeutré chez soi !

Même si à l'extérieur le risque de refroidissement augmente, les virus sont davantage dilués. Et surtout, l'intérieur d'un logement représente un véritable nid à virus. Ceux-ci sont confinés et aisément transmissibles entre tous ses habitants, par l'air et aussi par les surfaces. Il faut donc aérer régulièrement, au minimum une fois par jour. Ne pas surchauffer les pièces et humidifier l'air, car l'air sec agresse aussi les muqueuses nasales et rend plus sensibles aux agents infectieux.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 05 Décembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 03 Décembre 2015 : 11h08
Source : (1) Johnson C. & Eccles R., Family Practice, 22 (6) : 608-13, 2005, 14 novembre 2005.