Comment réagir en cas de piqûre de guêpe ?
Publié le 13 Août 2001 à 2h00 par Dr Philippe Presles
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Réaction normale : un œdème douloureux local

Habituellement, la réaction à leur piqûre provoque un œdème douloureux limité à la zone atteinte qui disparaît rapidement. Il est nécessaire d'ôter l'aiguillon de l'abeille s'il est resté dans la peau, très délicatement à l'aide d'une pince à épiler en veillant à ne pas le casser ni écraser la poche à venin, puis de calmer les douleurs en appliquant une crème anti-inflammatoire et un antiseptique. En revanche, en cas de piqûre sur la langue ou dans la bouche, l'œdème pouvant empêcher de respirer, une consultation aux urgences est obligatoire. Il en est de même si vous vous faites piquer par plusieurs insectes en même temps, et d'autant plus si la victime est un enfant.

Sur un terrain allergique : c'est le choc anaphylactique !

Les personnes allergiques développent une réaction beaucoup plus importante, avec des signes de gonflement au niveau de la piqûre (aspect rouge et chaud) pouvant s'étendre, toucher une à deux articulations, voire se généraliser. Une réaction aiguë extrêmement importante peut survenir, c'est le choc anaphylactique. Un traitement d'urgence à l'hôpital le plus proche s'impose alors, et une injection d'adrénaline sera pratiquée. Attention chez l'enfant, les réactions allergiques peuvent prendre des proportions encore plus grandes.

Si vous avez déjà été victime d'une réaction violente, il est conseillé de consulter un allergologue afin d'identifier l'allergène à l'aide de tests cutanés. Si besoin, une désensibilisation spécifique vous sera proposée. Elle consiste à injecter des doses minimes de l'allergène, mais pour une efficacité maximale, il est nécessaire de la poursuivre durant 3 à 5 ans.

Dans certains cas, afin de pas se retrouver démuni, le médecin peut vous suggérer de porter sur vous une trousse d'urgence contenant les médicaments indispensables (kit d'auto-injection d'adrénaline) et un aspivenin.

N'attirez pas les insectes

  • Evitez de porter des couleurs vives car les abeilles et les guêpes les confondent avec les fleurs.
  • Choisissez bien votre produit solaire. A titre d'exemple, ne lézardez pas au soleil le corps enduit d'huile.
  • Evitez les parfums capiteux car les insectes sont très sensibles aux odeurs.
  • Ne gesticulez pas lorsque qu'un insecte arrive sur vous. Au contraire, restez calme, sinon vos mouvements pourraient l'affoler, l'incitant alors à vous piquer.
  • Ne laissez pas traîner de boissons ou d'aliments sucrés. Par ailleurs, méfiez-vous des piqûres dans la bouche en consommant fruits, pâtisseries et bonbons, des guêpes ou des abeilles peuvent s'y déposer.