Comment ne pas laisser le stress envahir sa vie de couple ?

© getty

Une rentrée sur les chapeaux de roues peut nuire gravement au bonheur conjugal ! Fatigue, pression et énervement sont les ennemis de notre intimité.

Quelques clés pour mettre le stress de côté… et garder le plaisir !

PUB

A la recherche des causes du stress

Journées de douze heures, petites contrariétés, course à la performance… Au quotidien, nous avons rarement beaucoup de temps à consacrer aux plaisirs de la chair !

« Les répercussions du stress sur la sexualité se traduisent de façon générale par une inhibition du désir », explique la sexologue Marie-Christine Bloch Vergez.

Au chapitre des causes de ce fameux stress ? La fatigue bien sûr (physique et mentale), mais aussi les soucis du quotidien, l'angoisse causée par une maladie, des conflits conjugaux… Les tabous et autres interdits liés à la sexualité sont moins évidents à repérer. Pourtant, le dégoût de son corps, les complexes ou l'incapacité à se laisser aller durant les rapports sont aussi facteurs de stress.

PUB
PUB

Faites baisser la pression

Si votre stress est lié à une pression professionnelle, apprenez à prendre du recul et à moins investir votre travail. De retour chez vous, ayez le réflexe de vous relaxer, en respirant profondément et avec calme par le ventre pendant quelques minutes. Débranchez votre téléphone professionnel le soir et le week-end afin de ne plus être poursuivi(e) par les tracas du travail durant votre temps libre. Une personne sachant gérer son stress « s'aménagera des temps de détente qui laisseront au désir un espace pour croître encore et encore » poursuit la sexologue.

Il vous faudra dans un second temps réfléchir aux enjeux de la réussite. Pourquoi vous laissez-vous envahir corps et âme par le travail avec une telle soif de performance ? Fuyez-vous précisément votre vie de couple ou êtes-vous dans une recherche de perfection qui vous met à rude épreuve ?

Quelles que soient les réponses, discutez de vos priorités avec votre partenaire afin, peut-être, de les ré-échelonner...

Publié par Psychonet Production le Mardi 29 Octobre 2002 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 31 Août 2012 : 12h25