Comment le cunnilingus peut-il générer un orgasme ?

© Istock
Le cunnilingus est l’une des pratiques sexuelles préférées des femmes. Il faut dire que cette stimulation orale du clitoris permet d’atteindre l’orgasme beaucoup plus facilement que le sexe vaginal. Pourquoi ? Comment se construit l’orgasme clitoridien ?
PUB

Le clitoris… au fait, qu’est-ce que c’est ?

Ce n’est pas un hasard si certains le qualifient d’organe du plaisir. En effet, ce petit capuchon situé à l’extrémité des petites lèvres est une zone particulièrement érogène de l’appareil génital féminin. Mais ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que la partie interne du clitoris est bien plus importante que la protubérance que ces messieurs connaissent bien. Les racines clitoridiennes s’étendent le long du vagin et de l’urètre sur une longueur de 10 cm environ, ce qui explique très probablement son hypersensibilité. Car en plus d’être extrêmement vascularisé, le clitoris est également le siège de nombreuses terminaisons nerveuses. Mais à la différence du vagin, l’organe ne dispose pas d’un système de lubrification propre. Avant d’être caressé directement, il faut donc le lubrifier afin que l’acte ne soit pas douloureux. Là encore, les préliminaires revêtent une importance capitale !

PUB
PUB

L’orgasme clitoridien, comment ça marche ?

Le corps de la femme étant composé de plusieurs régions érogènes, la jouissance peut s’obtenir de différentes manières. Si la pénétration constitue la pratique sexuelle la plus fréquemment utilisée pour conduire à l’orgasme, elle ne représente pas la seule et unique voie d’accès possible. Le sexe oral fait également partie de la large gamme de possibilités à la disposition des hommes pour attiser le désir de leur partenaire. La stimulation du clitoris, mais également de la vulve avec la langue et/ou la bouche constitue l’un des meilleurs moyens de donner du plaisir à une femme. Particulièrement puissant, l’orgasme clitoridien se manifeste sous la forme d’une jouissance intense concrétisée par spasmes musculaires qui envahissent l’entièreté du corps pendant quelques secondes.

Comment atteindre l’orgasme clitoridien ?

Avec le cunnilingus, vous êtes pratiquement certain de donner à votre partenaire le plaisir ultime… Si seulement, les choses étaient aussi simples ! Pour que cette pratique orale se solde par un orgasme, encore faut-il bien s’y prendre. Il ne suffit pas de solliciter le clitoris avec sa langue pour l’exciter. S’il est certes plus sensible que le vagin, l’organe n’en demeure pas moins exigeant ! Donc, pour faire un bon cunnilingus, il faut d’abord faire preuve de patience. La précipitation est l’ennemi de l’orgasme. On prend des chemins détournés.  On s’attarde sur les zones voisines - comme les lèvres et le vagin - afin de faire monter le désir de madame. Ensuite, chaque femme étant différente, il faut être attentif à ce qui fait réagir votre partenaire : le rythme, l’angle, la pression… Pensez également à la position choisie. Si la plus classique est celle où la femme est allongée sur le dos, vous pouvez également vous mettre à genou, ce qui ne manquera pas de décupler son plaisir.

Publié le 26 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé