Comment faire de belles papillotes, bien pliées ?

La cuisson en papillote ne peut être réussie que si votre papillote est bien pliée, totalement hermétique. Ce qui n’est pas toujours évident.
© Istock

Si vous utilisez du papier d’aluminium pour une papillote, c’est évidemment plus facile car il se plie en se chiffonnant. Tout est alors bien enfermé.

Mais ce n’est pas vraiment bon pour votre santé : l’aluminium est maintenant sur la sellette pour toutes sortes de raisons.

Il faut donc prendre du papier sulfurisé pour faire vos papillotes. Ou mieux encore du film de cuisson Carta fata. C’est un papier film transparent et thermo résistant qui supporte des températures jusqu’à 230°C. Mais il est quand même assez cher : 30 € le rouleau de 10 m x 50 cm.

Quelque soit le papier que vous utilisez, la méthode est la même.

Posez vos ingrédients bien au milieu de la feuille de papier.

Puis repliez ses deux côtés bord à bord deux fois de suite, en marquant bien le pli chaque fois.

Ensuite, tordez chaque bout et fermez-les avec un petit bout de ficelle de cuisine, en serrant bien le nœud. Ou repliez-les plusieurs fois et attachez-les avec une agrafeuse.

La cuisson en papillote préserve bien les saveurs des aliments, ne nécessite pas forcément de matières grasses. Mais il y a des précautions à prendre avant de cuire en papillotes.

Nous verrons cela demain.

Paule

Source : rapport de l’expertise collective InVS-Afssa-Afssaps, « Evaluation des risques sanitaires liés à l’exposition de la population française à l’aluminium », www.dangersalimentaires.com

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :