Comment choisir un bon bouillon

Publié le 23 Mars 2011 | Mis à jour le 24 Mars 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Tous les chefs sont accros au fond blanc, autrement dit au bouillon de volaille. Et ils ont raison car un bon bouillon, ça relève les saveurs de tout ou presque.

Certains le font eux-mêmes, beaucoup d'autres utilisent les bouillons de toutes sortes que l'industrie agro-alimentaire concocte pour eux. Ce sont les mêmes ou presque que celle-ci met sur le marché des particuliers.

PUB
PUB

Mais il y a bouillon et bouillon. Certains fabriquants ont fait des efforts pour diminuer les teneurs en sel, et éliminer ou limiter les conservateurs.

Avant d'acheter un paquet de bouillon en cube ou en poudre, regardez bien l'étiquette.

Les ingrédients y sont présentés de façon décroissante suivant leur poids dans le produit fini. La matière noble (volaille, poule, coquillages, légumes) doit toujours être en premier et représenter 40 % du produit. Le sel ne doit pas dépasser 2 à 3 g par litre. Il doit y avoir très peu de gras et surtout pas d'huile végétale, ni de glutamate, ni d'arômes.

Il existe aussi des bouillons bio. Mais le bio n'est pas obligatoirement une garantie de qualité car si la matière de base n'est pas en proportion suffisante, les bouillons n'auront pas suffisamment de goût.

Pauke

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés