Comment chasser les odeurs de cuisson ?

Publié le 17 Février 2015 | Mis à jour le 06 Août 2018
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

Avouez-le ! Combien de fois avez-vous renoncé à cuisiner un poisson ou un chou parce que vous redoutiez d’en subir ensuite l’odeur de cuisson jusque dans votre lit ?  

PUB

En été, pas de problème, on ouvre tout grand les fenêtres. Mais ça n’est pas la saison du chou !

Quand il fait froid, comme maintenant où les choux sont magnifiques, on n’a pas trop envie de cuisiner fenêtre ouverte.

Si vous êtes équipé d’une bonne hotte aspirante, il faut la mettre à l’ampleur maximale et ça fait un bruit d’enfer qui vous empêche d’entendre votre téléphone.

PUB
PUB

Il n’y a pas que les choux qui laissent des odeurs désagréables. Il y a le poisson, évidemment, mais aussi les poireaux et les oignons.

Première précaution : fermez la porte de la cuisine pour que l’odeur n’envahisse pas tout l’appartement.

Ensuite, pendant que vous cuisinez un de ces produits litigieux, faites bouillir en même temps une casserole d’eau avec un petit verre de vinaigre et des clous de girofle. Pas de couvercle dessus, évidemment !

Dans l’eau de cuisson du chou, vous pouvez aussi ajouter une ou deux cuillerées de vinaigre : ça doit limiter les dégâts.

Et si malgré cela, l’odeur de poisson ou de l'odeur de chou demeure, faites fondre du sucre avec une cuillerée d’eau dans une casserole, déglacez-le avec un jus de citron. Toute la maison embaumera alors d’une bonne odeur de caramel !

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés