Comment bien doser son autorité avec ses enfants ?

Les enfants ont besoin d'un cadre, donc d'une certaine autorité. Pourtant, nous n'aimons guère faire des épreuves de force avec eux, nous ne souhaitons pas nous sentir en position de domination au risque de les écraser. Alors de quelle autorité avons-nous besoin ?
PUB

L'autorité n'est pas une supériorité

L'adulte qui fait preuve d'autorité ne le fait pas parce qu'il est supérieur hiérarchiquement à l'enfant. L'enfant n'est pas un être inférieur, c'est un adulte en devenir. L'autorité ne doit jamais servir à écraser l'autre ou à lui montrer que l'on vaut mieux que lui et que l'on a plus de droits.

PUB
PUB

L'autorité vise à faire respecter la loi

L'adulte doit faire preuve d'autorité par rapport à une loi qui est énoncée, pas par rapport à ses désirs personnels. " Il est interdit de frapper qui que ce soit ". " Il est interdit de voler. " Il s'agit de lois auxquelles cet adulte est lui aussi soumis. Celui qui fait appliquer la loi n'est pas dispensé de la suivre. Même si l'enfant doit se coucher à 20 heures, c'est lié à une loi que les parents cherchent à faire respecter : " Un enfant doit dormir suffisamment pour être en forme ", c'est une loi de la nature. Si l'adulte demandait à l'enfant d'aller se coucher parce qu'il a envie d'être tranquille, il soumettrait l'enfant à son désir. Et ce serait une autorité toxique qui se mettrait alors en place.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 07 Décembre 2009 : 01h00
PUB