Coloration maison : laquelle choisir et comment procéder ?

© Adobe Stock

Près de six femmes sur dix se colorent les cheveux elles-mêmes... Mèches, reflets ou changements radicaux, quasi toutes les opérations peuvent être effectuées à la maison.

PUB

Choisir votre type de coloration

Toutefois, avant de vous lancer dans une coloration maison, sachez qu'il en existe de divers types, les différences portant essentiellement sur le degré de couvrance et la tenue dans le temps.

PUB
PUB
  • Premier type de coloration: celle dite temporaire ou fugace. Elle permet d'apporter un reflet à la couleur naturelle mais ne crée pas de grands changements Son effet disparaît au fil des shampoings et elle ne nécessite pas d'entretien, ni des racines, ni des longueurs.
  • Second type de coloration: la ton sur ton, qui dure de six à huit semaines et permet de foncer la chevelure ou de rehausser la couleur naturelle des cheveux. Ses principaux atouts sont de ne pas créer d'effet racines et de couvrir environ 50% des cheveux blancs.
  • Enfin, le dernier type de coloration, la permanente, est la seule qui permette de changer complètement de couleur de cheveux et de couvrir tous les cheveux blancs. Sa couvrance et sa durabilité s'accompagnent d'un désavantage: il faut impérativement réitérer l'opération environ toutes les six semaines pour ne pas avoir d'effets racines.

Comment procéder ?

Une fois que vous avez sélectionné votre technique et votre couleur, suivez à la lettre le mode d'emploi indiqué sur l'emballage du produit. Pas question de diminuer ou d'augmenter les quantités de produit par exemple, au risque d'aboutir à un résultat non seulement différent de celui annoncé mais parfois désastreux (points non colorés sur certaines parties des cheveux etc.). Lorsque la chevelure compte beaucoup de cheveux blancs, commencez l'application du produit là où ils sont les plus nombreux et, si les cheveux sont longs, utilisez deux kits de coloration pour favoriser la bonne répartition du produit et l'imprégnation optimale de la chevelure.

Avant de commencer les opérations, n'oubliez pas de recouvrir vos épaules avec une serviette éponge (qui peut être tachée!) et d'enrober les branches de vos lunettes à l'aide de cellophane. Prenez aussi garde aux taches sur la peau en recouvrant la lisière des cheveux avec de la vaseline (à ôter avant le shampoing neutralisateur) ou un bandeau. En cas de dérapage, ne frottez pas mais ôtez la trace à l'aide d'un pinceau. Enfin, une petite précision: les produits de coloration pour les cheveux ne sont pas adaptés à d'autres zones du corps telles que les sourcils par exemple. Ceux-ci se situent trop près de la muqueuse pour que l'on puisse utiliser le produit en toute sécurité. Si vous désirez teindre ou décolorer vos sourcils sans risque d'irritation majeure, adressez-vous à un spécialiste (esthéticienne).

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Lundi 26 Mars 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 30 Septembre 2016 : 16h15