Collyres : mode d'emploi

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 19 Novembre 2003 : 01h00
Il est important d'utiliser correctement les collyres. Ce sont des solutions médicamenteuses qui doivent rester stériles afin d'éviter toute contamination au niveau de l'oeil. De même, jamais d'automédication !
PUB

Jamais d'automédication

Comme tout médicament, les collyres nécessitent un avis médical. Et comme tout problème au niveau des yeux, une consultation est indispensable afin de préciser la cause d'une douleur, d'une rougeur, d'une gêne, etc.Il faut savoir que si les collyres diffusent localement au niveau des yeux, ils passent également dans la circulation sanguine à partir des vaisseaux oculaires. Ils peuvent donc être à l'origine d'effets secondaires. De même, certains conservateurs utilisés dans les collyres peuvent provoquer des allergies. Toute réaction particulière au traitement doit amener à contacter rapidement le médecin prescripteur. La durée du traitement dépend de l'affection, allant de 8 jours, voire 15 jours, à une prise en charge de longue durée, comme par exemple en cas de glaucome ou de cataracte.

PUB
PUB

Bonnes pratiques

  • Avant et après avoir mis les gouttes, lavez-vous soigneusement les mains.
  • Penchez la tête en arrière et écartez la paupière inférieure avec votre index. Instillez alors le nombre exact de gouttes.
  • Vous devez toujours garder l'instillateur à une distance suffisante de votre oeil afin d'éviter tout contact entre votre oeil et le flacon. Celui-ci pourrait être douloureux, mais il risque également de contaminer le flacon.
  • En cas d'infection, ne prêtez pas votre serviette ni votre gant de toilette pour éviter tout risque de transmission.
  • Les collyres étant des solutions stériles, respectez strictement les indications de conservation : une fois ouvert, tout flacon doit être jeté dans les 15 jours suivants. Après ouverture, conservez-le au frais dans le réfrigérateur à l'abri de la lumière. Pour cette raison, il est conseillé d'employer les produits unidoses, jetables après chaque utilisation. Le risque de contamination est ainsi considérablement réduit ainsi que celui d'allergie ou d'intolérance, puisque ces produits contiennent de fait très peu de conservateurs.
  • Si vous portez des lentilles, signalez-le à votre médecin afin qu'il en tienne compte. En effet, certains collyres, particulièrement ceux qui sont colorés, peuvent altérer les lentilles souples. En cas d'infection, il vaut mieux reprendre le port de lunettes.
  • Il arrive que deux collyres soient nécessaires. Selon les produits, il faut attendre environ 15 minutes entre les deux applications. Prenez toujours conseil auprès de votre médecin prescripteur ou de votre pharmacien.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 19 Novembre 2003 : 01h00
PUB
PUB
A lire aussi
Problèmes avec les lentilles de contact souplesPublié le 31/05/2001 - 00h00

Les lentilles cornéennes ou lentilles de contact souples, quoique parfaitement adaptées à l'œil, demeurent un corps étranger. C'est pourquoi elles doivent être bien ajustées à la vue, soigneusement nettoyées et manipulées avec soin. Le plus souvent, les affections liées au port de...

Conjonctivite : ne vous frottez pas les yeux !Publié le 23/10/2000 - 00h00

La conjonctivite ou réaction inflammatoire de la conjonctive est très fréquente et peut être due à de nombreuses causes (virale, bactérienne, allergie, corps étranger, produit chimique). Elle est heureusement souvent bénigne, sans conséquence sur la vision, et guérit habituellement avec un...

Lentilles de contact, mode d'emploiPublié le 10/12/2001 - 00h00

Les lentilles de contact sont des verres correcteurs posés sur la cornée. La contactologie progresse : elle propose des solutions même pour les défauts visuels complexes, et il est rare de ne pas pouvoir équiper quelqu'un en lentilles. Les lentilles répondent à une demande :esthétique, si on ne souhaite pas porter de lunettes ;...

Conjonctivite : comment réagir ? Publié le 26/08/2012 - 22h00

La conjonctive est la membrane transparente qui recouvre le blanc de l’œil, autour de la cornée et sous la paupière.Fortement exposée à l’air ambiant, aux poussières, aux allergènes, aux polluants, aux germes, l'oeil peut fréquemment faire l’objet d’une inflammation, c’est la conjonctivite....

Plus d'articles