Les ventes de médicaments non prescrits : 9,5% du marché

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 02 Avril 2001 : 02h00
En 1999, les ventes de médicaments non prescrits ont représenté 9,5% de la consommation pharmaceutique totale des Français. Ces spécialités que l'on peut acheter sans ordonnance représentent 30% du chiffre d'affaires total de l'industrie pharmaceutique. Cependant, seul un tiers de ces produits est effectivement acheté sans prescription médicale (les deux tiers restant étant remboursés à condition d'être prescrits par un médecin), soit un chiffre d'affaires de 13 milliards de francs.
PUB

Ces données proviennent d'une étude de la Direction de la Recherche des Etudes de l'Evaluation et des Statistiques (DREES) montrant que la France reste parmi les pays à faible consommation de médicaments non prescrits. Elle se situe en dessous de la moyenne européenne (12%) et très loin de certains pays comme l'Allemagne, la Belgique, le Royaume Uni ou l'Irlande (20%). Toutefois, si cette dépense de pharmacie sans ordonnance est rapportée par habitant, la France remonte au quatrième rang, juste derrière la Belgique, l'Allemagne et le Royaume Uni, avec une dépense annuelle de plus de 200 francs. En fait, cette consommation élevée par habitant dépendant de l'âge, du sexe et de la catégorie socioprofessionnelle. Ainsi, les personnes âgées, les femmes et les catégories sociales supérieures sont les premiers consommateurs de ces médicaments.

L'attitude " raisonnable " des Français

PUB
PUB

Parmi les produits que l'on peut acheter sans ordonnance, deux tiers peuvent bénéficier d'un remboursement à condition qu'ils soient prescrits par un médecin. Or, les trois quart des spécialités achetées sans ordonnance sont en effet non remboursables. Ainsi, seuls 11% des médicaments à prescription facultative sont effectivement achetés sans ordonnance. Ces chiffres montrent bien le rôle prépondérant des médecins prescripteurs dans l'achat médicamenteux des Français, même quand les produits peuvent être achetés sans ordonnance.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 02 Avril 2001 : 02h00
Source : DREES, Direction de la Recherche des Etudes de l'Evaluation et des Statistiques, Consommation de médicaments non prescrits. Etudes et résultats n°105.
PUB
PUB
A lire aussi
Médicaments : consommation en légère baisse Publié le 24/05/2011 - 11h25

Les Français ont baissé leur consommation de médicaments. C’est une bonne chose. Reste maintenant à les inciter à recourir plus systématiquement aux génériques pour accélérer les économies.L’étude que vient de publier l’Assurance maladie avait pour objectif de comparer la...

Pourquoi les Français sont-ils si déprimés ?Publié le 28/11/2005 - 00h00

Côté dépression, les Français occupent l'avant-scène avec une consommation annuelle de près de 65 millions de boîtes d'antidépresseurs, soit deux fois plus que les Anglais, les Allemands ou les Italiens. Comment expliquer cette spécificité française ?

Plus d'articles