Chirurgie esthétique : opération du nez
Publié le 21 Mai 2007 par Dr Philippe Presles

Quelques conseils

  • Si un chirurgien propose d'opérer à la sauvette, sans délai de réflexion, tournez les talons.
  • Si un chirurgien propose de masquer l'acte de chirurgie esthétique par un acte remboursable, méfiez-vous. Il s'agit d'une pratique totalement interdite et cela met en cause l'honnêteté de ce médecin. C'est toujours mauvais signe.
  • Il ne faut pas hésiter à demander au chirurgien qu'il vous montre des photos de ce qu'il a déjà réalisé.
  • Si vous vous sentez en confiance, c'est bon signe. Mais si vous avez un doute, prenez un autre avis, auprès d'un confrère diplômé.
  • Le bouche-à-oreille est une valeur très sûre en chirurgie esthétique. Si vous connaissez quelqu'un qui a été opéré et qui en est très content, c'est une excellente indication.
  • Attention à la publicité. Elle est interdite de la part des chirurgiens comme des établissements. Prenez garde aussi aux sites Internet qui sont uniquement des vitrines publicitaires. Toutes les démarches publicitaires sont condamnables et suivies par la répression des fraudes. Si les établissements font de la publicité, c'est qu'ils ont des problèmes pour recruter des patients, que le bouche-à-oreille ne fonctionne pas car les anciens opérés ne sont pas satisfaits.La chirurgie esthétique n'est pas une urgence. Prendre un peu de temps pour être sûr de faire le bon choix en vaut la peine.