Chirurgie esthétique de la face : le miroir à deux faces

Améliorer ou modifier son aspect extérieur a toujours été une préoccupation de l'homme. Aujourd'hui la chirurgie esthétique n'est plus un tabou, même pour les hommes, mais dans l'avalanche d'information disponible il est difficile de faire la part du commercial et de la bonne pratique. La qualité et la précision de l'information sont garantes de sécurité. Pour la chirurgie de la face la diversité des techniques proposées est due aux caractères esthétiques et psychologiques propres à chaque élément du visage. Certaines techniques sont éprouvées, d'autres sont plus nouvelles, mais en tout état de cause le chirurgien doit guider son patient avec clarté dans le choix de la technique.
Publicité

Bien choisir son chirurgien

D'après les statistiques, il y a en France cinq fois plus de médecins pratiquant des actes de chirurgie esthétique que de médecins réellement compétents ou spécialistes en Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique reconnus par le Conseil National de l'Ordre des Médecins. Seuls ces chirurgiens ont reçu une formation adéquate. Il est donc impératif lorsque l'on envisage un geste de chirurgie esthétique de vérifier les compétences de son chirurgien auprès du conseil de l'ordre ou de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens.

Publicité
Publicité

Le devis

Depuis 1996 pour toute prestation à visée esthétique dont le montant est supérieur ou égal à 2000 francs ou comportant une anesthésie générale la loi oblige le praticien à remettre un devis détaillé. Ce devis comporte des informations détaillées sur les références et compétences du praticien et de l'établissement de soins ainsi que le déroulement détaillé de l'intervention, de ses suites, la somme globale à payer, avec un délai de réflexion de 15 jours. La production de ce devis par le praticien est un gage de sérieux et de sécurité.

 
Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Dimanche 13 Août 2000 : 02h00
Source : La chirurgie esthétique. André Camirand, M Lortie. Editions De l'Homme.