Cet été : à faire et à ne pas faire
Sommaire

Surf, planche à voile, paddle

Ces sports sur planche peuvent paraître facile et sans danger, à tort. Respectez au minimum ces quelques consignes :

  • Suivez les conseils techniques et de sécurité des professionnels.
  • Restez dans les zones surveillées sans jamais empiéter sur les zones réservées à la baignade.
  • Tenez compte de la météo, particulièrement des vents annoncés et méfiez-vous des vents qui viennent de la terre, lesquels vous emmènent rapidement vers le large.
  • N'hésitez pas à porter une combinaison isotherme s'il fait frais.
  • Prévenez toujours quelqu'un de votre sortie.
  • En cas de problème, ne rentrez jamais à la nage en abandonnant votre planche. Au contraire, agrippez-vous à elle car elle flotte et est plus visible que vous et donc plus facilement repérable.

Jet-ski et moto des mers

Comme pour toute moto, la vitesse atteinte provoque des successions de traumatismes au niveau de la colonne vertébrale et des articulations (poignets, genoux, hanches). Entre deux séances, soyez attentif aux douleurs que vous pourriez ressentir et tenez compte de vos propres sensibilités. Le cas échéant, n'hésitez pas à consulter un médecin, à réduire la durée de cette pratique, voire à changer d'activité sportive.

Et même si en période estivale les loueurs sont parfois peu regardants, sachez que le permis bateau est nécessaire.

Enfin, ne circulez que dans les zones réservées à cet effet. Vous ne devez jamais vous trouver dans la zone de baignade.

N'oubliez pas de bien fermer et d'ajuster votre gilet de sauvetage obligatoire.

Comme pour le surf, le planche à voile, le paddle, pas de jet-ski ou moto des mers si l'on a bu de l'alcool !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :