Les césariennes sont proportionnellement moins fréquentes à l’hôpital que dans les cliniques

© Istock

Selon les données issues de la base PMSI MCO 2013 de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih), les secteurs public et privé non lucratifs concentrent près des ¾ des séjours pour accouchement. Voie basse, césarienne, césarienne programmée… quelles sont les grandes différences entre les accouchements qui ont lieu à l’hôpital et en clinique ?

PUB

En 2013, sur les 805 935 séjours pour accouchement, 600 070 ont concerné le secteur public – et privé non lucratif – (74 %) et 205 865 (26 %) le privé. 642 347 des accouchements recensés l’ont été par voie basse (80 %).

Des césariennes qui sont plutôt l’apanage des cliniques privées

Même si sur les 163 588 accouchements par césarienne, 72 % ont été réalisés dans le public, en proportion, le taux de césariennes est inférieur dans le public (20 %) au taux du privé (22 %). Par ailleurs, le taux de séjours avec une césarienne programmée est de 31 % dans le public tandis qu’il monte à 58 % dans le secteur privé commercial.

PUB
PUB

Sur l’ensemble des séjours avec césarienne programmée à l’hôpital, 20 % sont réalisés en maternité de niveau 1, 47 % en maternité de niveau 2 et 34 % en maternité de niveau 3. Dans les cliniques commerciales, 51 % sont réalisés en maternité de niveau 1 et 49 % en niveau 2.

Maternité : trois niveaux de classification

À cette occasion, on rappelle que les maternités sont classées en trois niveaux :

  • Les maternités de niveau 1 disposent d'une unité d'obstétrique et prennent en charge les grossesses normales.
  • Les maternités de niveau 2 disposent d'une unité d'obstétrique et d'une unité de néonatalogie. Elles prennent en charge des grossesses à risque modéré et des nouveau-nés nécessitant une surveillance particulière, sans faire de soins en réanimation.
  • Les maternités de niveau 3 disposent d'une unité d'obstétrique, d'une unité de néonatalogie et d'une unité de réanimation néonatale.
Publié le 30 Octobre 2014 | Mis à jour le 30 Octobre 2014
Auteur(s) : Hopital.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés