Ces drogues illégales qui pourraient vous guérir
Sommaire

LSD et psilocybine contre les migraines sévères

Le domaine de la neurologie n'est pas en reste. Parmi les différentes formes de migraine, il en est une qui effraie par son intensité : l'algie vasculaire de la face (AVF). Les maux de tête apparaissent de manière subite et extrêmement douloureuse sur un côté de la tête et du visage. La souffrance est telle qu'on la surnomme "la migraine du suicide".

Face à ces céphalées sévères, peu d'options existent : injections de sumatriptan, sprays nasaux de triptans, ou oxygénothérapie. On imagine bien le soulagement des patients (environ 120 000 en France) qui ont entendu parler d'un usage de psychédéliques.

Les produits utilisés ici sont l'acide lysergique diéthylamide (le fameux LSD) et la psilocybine (les champignons hallucinogènes). En 2006, des chercheurs de l'université de Harvard (Etats-Unis) ont interrogé 53 patients qui avaient utilisé ces substances pour calmer leurs crises. Avec succès chez 18 usagers de champignons hallucinogènes et 4 utilisateurs de LSD.

En 2011, l'équipe est allée plus loin, en proposant un analogue du LSD à six patients. Là encore avec succès. "Personne n'a jamais obtenu de tels résultats", expliquait alors John Halpern à Nature.

Aucun.e scientifique n'est parvenu à expliquer le mécanisme sous-jacent. "Des défauts au niveau de la mélatonine et des rythmes circadiens devraient faire l'objet d'études", avançaient récemment quatre neurologues de l'université de Yale (Etats-Unis).

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.