Certains moyens de contraception augmenteraient le risque de leucémie chez l’enfant

© Istock

Un lien entre l’utilisation de la contraception et le diagnostic de leucémie chez l’enfant a été détecté lors d’une étude publiée le 6 septembre 2018 dans le journal médical The Lancet Oncology.

Publicité

Voici une étude dont on va entendre parler. Selon des chercheurs, l’utilisation de moyens de contraception influencerait le développement de la leucémie chez l’enfant. Pour obtenir ce résultat, des chercheurs ont analysé le parcours médical de 1 185 157 enfants nés au Danemark entre 1996 et 2014. Les cas diagnostiqués de leucémie ont été recensés dans le registre danois du cancer. Les informations fournies sur l’utilisation des contraceptifs hormonaux ont été classées comme suit : aucune utilisation (contraception jamais utilisée avant la naissance), utilisation antérieure (> 3 mois avant le début de la grossesse) et utilisation récente (≤3 mois avant et pendant la grossesse).

Publicité
Publicité

606 enfants diagnostiqués avec une leucémie

Sur la totalité des enfants analysés, 606 ont été diagnostiqués avec une leucémie (465 avec une leucémie lymphoïde et 141 avec une leucémie non lymphoïde). D’après l’étude, "les enfants nés de femmes ayant récemment utilisé un type de contraception hormonale étaient plus à risque de développer une leucémie que les enfants des femmes qui n’ont jamais utilisé de contraception". A noter, les femmes ayant eu une contraception hormonale proche ou pendant la grossesse ont pu entraîner 25 cas supplémentaires de leucémie au cours des 9 années d’étude. De plus, les chercheurs ont souligné "qu’aucun facteur de risque n'a été établi pour la leucémie infantile et que ces résultats suggèrent une orientation importante pour les recherches futures sur ses causes et sa prévention."

Quels sont les types de contraceptions ?

La France fait partie des pays européens où le taux d’utilisation de la contraception est le plus élevé. Il existe alors plusieurs types de contraceptions. Les plus courant étant les contraceptifs hormonaux, c’est-à-dire ceux qui sont composés d’hormones (oestrogènes et progestatifs ou progestatifs seuls). Avec une efficacité de 99%, ce sont les moyens les plus sûrs contre une potentielle grossesse. Vous pouvez trouver comme méthode : la pilule, le patch, l’anneau vaginal, l’implant, le stérilet. Cependant, il est important de choisir le moyen de plus adapté à notre quotidien. Pour cela, il ne faut pas hésiter à faire appel à un/une spécialiste.

]

Publié par Claire Ménage, journaliste santé le Mercredi 12 Septembre 2018 : 12h03
Source : Maternal use of hormonal contraception and risk of childhood leukaemia: a nationwide, population-based cohort study, The Lancet Oncology, 6 septembre 2018
PUB
PUB