Ce sera 23,50 € la consultation, si vous oubliez votre carte Vitale !

Aujourd’hui, le prix d’une consultation chez un médecin généraliste en secteur 1 est de 23 €. Il pourrait passer à 23,50 € - soit 0,50 € de plus - pour toute personne dans l’incapacité de présenter sa carte Vitale.

Publicité

Une taxe appliquée aux médecins et répercutée à leurs patients

Votre caisse d’assurance maladie ne vous a toujours pas délivré votre carte Vitale ? Vous attendez son renouvellement depuis des semaines ? Elle ne fonctionne pas ? Vous l’avez oubliée ? Quelle que soit la raison pour laquelle vous ne présentez pas votre carte Vitale à votre médecin généraliste, ce dernier peut se voir taxer de 50 centimes par la sécurité sociale pour vous avoir rédigé une feuille de soin sur papier.

«Injuste» répond la profession d’une seule voix, qui n’entend pas se laisser ainsi rackettée. La réponse des syndicats ne s’est d’ailleurs pas fait attendre. La Confédération des syndicats médicaux français appelle à répercuter d’office cette amende aux patients sans carte Vitale, passant la consultation de fait, de 23 à 23,50 € à titre de dépassement exceptionnel. Et MG France préconise l’envoi, à la sécurité sociale, de la liste des patients venus sans carte Vitale, avec leur motif invoqué…

Publicité
Publicité

Objectif : 200 millions d’économie

Si la sécurité sociale veut encourager la télétransmission des actes à la place des feuilles de soin papier, c’est avant tout par souci d’économie. En effet, le papier a un coût et celui du personnel pour le traiter également : un coût global estimé à 200 millions d’euros. Depuis le 1er janvier 2011, elle a d’ailleurs rendu obligatoire la télétransmission des actes vers les caisses au moyen d’un lecteur de carte Vitale. En menaçant de taxer les médecins de 50 cts d’euros par feuille de soin en papier, s’ils ne télétransmettent pas dans une proportion supérieure à 75 %, la sécurité sociale veut encore augmenter d’un cran sa pression. Problème : pour télétransmettre, il faut être deux : le médecin doit être équipé d’un lecteur de carte Vitale – ce qui est le cas de 70 % d’entre eux - et le patient doit la lui présenter. Il n’y a donc aucune raison que le médecin soit le seul à payer l’amende et c’est pourquoi cette annonce provoque d’ores et déjà un tollé dans la profession…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 10 Février 2011 : 15h53
Mis à jour le Jeudi 10 Février 2011 : 15h53
Source : AFP, Confédération des syndicats médicaux français, MG France, février 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés