Ce n'est pas votre lieu de travail qui vous rend malade, c'est votre travail !
Sommaire

Sick job syndrome

Par contre, l'association était forte entre les symptômes et le sentiment d'exercer un travail contraignant et de recevoir peu de soutien dans son environnement de travail. En revanche, plus les gens étaient contrôlés dans leur travail, moins ils présentaient de symptômes. Les auteurs avancent qu'il faudrait même rebaptiser le « sick building syndrome » en « sick job syndrome ». Il ne faut pas en conclure pour autant que l'environnement de travail n'a aucune influence sur la santé du travailleur, il est aussi responsable de maladies professionnelles, ne l'oublions pas !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Marmot, A.F. "Occupational and Environmental Medicine", March 2006; vol 63: pp 283-289.