Le cardiofréquencemètre
Le cardio-fréquence-mètre (CFM) est un appareil émetteur porté en ceinture thoracique et recueillant, au moyen de deux électrodes placées sur le thorax, la fréquence cardiaque instantanée.

Sur le terrain

Le port d'un cardiofréquencemètre permet de faire des tests d'effort en effort réel sur le terrain. Ces tests peuvent être sous-maximaux (l'épuisement physique n'est pas atteint) ou maximaux (l'épuisement physique est atteint). On peut ainsi calibrer son effort et optimiser son entraînement.

Pour prendre l'exemple de la course, la fréquence cardiaque varie proportionnellement à la vitesse de course, ce qui permet d'associer une fréquence cardiaque à une vitesse de course. C'est utile pour repérer les allures d'entraînement.

Toujours dans l'exemple de la course, le test de terrain se fait en trois paliers :

  • Le premier est couru à une allure confortable (allure d'endurance permettant par exemple de parler). La fréquence cardiaque de ce palier est notée.
  • Le deuxième palier est couru à une allure correspondant à une fréquence cardiaque supérieure de 15-20 pulsations par rapport à la fréquence cardiaque du premier palier.
  • Le troisième palier est couru à la vitesse maximale possible. La fréquence cardiaque maximale est alors relevée.

En pratique

Le cardiofréquencemètre permet au sujet de surveiller lui-même l'intensité de son effort.

Le sujet peut être "étalonné" en laboratoire. On lui donnera ainsi ses chiffres de fréquence cardiaque pour l'aérobie et l'anaérobie ou pour pratiquer en toute sécurité cardiaque.

La mesure continue de la fréquence cardiaque permet d’estimer en temps réel l’intensité de l’effort fourni, donnée utile pour doser son effort, adapter son entrainement, apprécier sa capacité de récupération après l’effort et aussi pour évaluer ses dépenses caloriques lors de l’effort, ce qui peut être intéressant dans la cadre d’un programme de perte de poids.

Le cardiofréquencemètre est surtout utile :

  • aux malades qui veulent faire du sport et qui ne devront pas dépasser une certaine fréquence,
  • aux sportifs qui pourront travailler dans des plages très précises et ainsi progresser dans leur entraînement.

Guide: 

Source :