Prévenir l'accident cardiaque du sportif

Heureusement, la mort subite sur les terrains de sport est rare. Elle ne concerne que 1 à 2 cas sur 100.000 pratiquants. Sachant que dans quasiment tous les cas, on retrouve une cause cardiaque, l'examen clinique pour le certificat d'aptitude ne devrait pas être une simple formalité.
Publicité

Examen cardiaque pour le sportif

« Ah, j'oubliais Docteur, pourriez-vous me faire un certificat de sport pour mon enfant ? » Cette phrase nous l'avons tous entendue ou prononcée. Pourtant, en faisant de la sorte, on se prive d'un examen clinique qui est important. Il est en effet fondamental de vérifier au minimum si la tension artérielle du jeune sportif est normale, si son rythme cardiaque est lui aussi normal et s'il ne présente pas de souffle cardiaque.

Cholestérol et glycémie aussi...

À ce minimum, il sera possible d'ajouter un dosage du cholestérol et de la glycémie à jeun au moment de l'adolescence, cette analyse devant être effectuée chez tous les jeunes au moins une fois avant leur 20 ans. Le diagnostic précoce du diabète ou d'une hypercholestérolémie permet en effet de prévenir l'apparition de complications au niveau du coeur et donc de faire du sport tout à fait normalement, même en compétition.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Mars 2006 : 02h00
PUB
PUB