Cancer de la peau : le papillomavirus comme facteur de risque ?

© getty

Les résultats d’une étude internationale suggèrent que les infections par certains papillomavirus pourraient constituer un facteur de risque de cancer de la peau.

PUB

Le cancer de la peau et ses facteurs de risque

Si l’exposition solaire reste le facteur de risque majeur de cancer de la peau, de nouvelles données indiquent que certains papillomavirus pourraient également jouer un rôle.

Ces données sont issues d’une étude internationale portant sur 300 témoins et 173 patients atteints de carcinomes spinocellulaires (un des trois principaux types de cancers cutanés, les deux autres étant les mélanomes et les carcinomes basocellulaires).

PUB
PUB

Des anticorps indiquant l’existence d’une infection par des papillomavirus ont été recherchés chez l’ensemble des participants.

Il existe différents types de papillomavirus. Certains, dont ceux responsables des cancers du col de l’utérus, infectent les muqueuses. D’autres infectent la peau.

Les papillomavirus cutanés augmenteraient le risque de cancer de la peau

Cette étude a montré qu’il existe une association significative entre le fait d’avoir été infecté par des papillomavirus cutanés et celui d’avoir développé un carcinome spinocellulaire.

Le mécanisme par lequel les virus favoriseraient la survenue des cancers de la peau reste toutefois à préciser.

En pratique, si vous avez été infecté par des papillomavirus cutanés, surveillez de près votre peau et particulièrement vos taches et grains de beauté.

Et n’hésitez pas à montrer votre peau à un dermatologue !

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 31 Août 2012 : 13h07
Mis à jour le Jeudi 13 Septembre 2012 : 16h11
Source : ARC, E. B. - M. Iannacone et coll. « Epidemiology, Biomarker & Prevention », édition en ligne du 15 juin 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés