Cancer du pancréas : le virus de l'herpès pourrait traiter les cellules cancéreuses

© Istock

Un virus dérivé de celui de l’herpès pourrait être utilisé à des fins thérapeutiques dans le cadre du traitement du cancer du pancréas.

Publicité

Le cancer du pancréas, un cancer difficile à traiter sur le long terme

La prise en charge des cancers du pancréas reste une des plus délicates à ce jour. Alors que les solutions thérapeutiques efficaces dans la durée se font cruellement attendre, une thérapie basée sur l’action anticancéreuse d’un virus ouvre des perspectives d’espoir. C’est du moins la promesse portée par des travaux réalisés par une équipe de l’Institut universitaire du cancer de Toulouse.

Publicité
Publicité

Un virus dérivé de l’herpès au secours du cancer du pancréas

Pour s’attaquer spécifiquement aux cellules cancéreuses, les chercheurs ont largement modifié le génome d’un virus très bien connu, un habitué de l’organisme humain : l’Herpes simplex de type 1 (HSV-1), responsable de l’herpès buccal.

Les modifications réalisées ont permis de générer un virus qui n’infecte que les cellules cancéreuses, s’y réplique et, finalement, les mène à leur mort.

Les résultats des chercheurs toulousains ont bel et bien confirmé, in vitro et in vivo, que cette infection était spécifique et qu’elle se propageait, de cellule cancéreuse en cellule cancéreuse, laissant indemnes les cellules saines. Une injection unique de ce virus au cœur de tumeurs a permis d’en ralentir la croissance. Lorsqu’une chimiothérapie était associée, l’injection virale permettait même de réduire la taille des tumeurs.

Les chercheurs projettent de lancer un essai clinique en 2017 afin de savoir si les perspectives ouvertes par cette « virothérapie » peuvent se concrétiser.

Publié par La Fondation ARC le Mercredi 11 Février 2015 : 14h28
Mis à jour le Mercredi 25 Février 2015 : 11h42
Source : Fondation ARC - Gayral, M. et al ; Targeted oncolytic HSV-1 eradicate experimental pancreatic tumours; Human Gene Therapy; 25 novembre 2014.
PUB
PUB