Cancer de la prostate : quelles sont les suites de l'opération ?

© Istock
Le traitement du cancer de la prostate est adapté à chaque cas. Radiothérapie de la prostate ou traitement chirurgical : quelles sont les suites d’une opération de la prostate ?
Publicité

Cancer de la prostate : radiothérapie externe

La radiothérapie externe est l'un des traitements du cancer de la prostate. L’irradiation de la tumeur est effectuée sous imagerie en 3D. Le recours aux rayonnements ionisants produits par un accélérateur de particules permet de détruire uniquement les cellules cancéreuses. Ainsi, organes à risques et tissus environnants sont préservés.

Des effets indésirables sont possibles suite à une radiothérapie externe, si des tissus sains ont été touchés par le rayonnement ionisant. Les effets immédiats disparaissent en 3 semaines. Les effets indésirables tardifs se manifestent parfois plusieurs mois après la radiothérapie.

Publicité
Publicité

Opération de la prostate : les suites

Face à un cancer de la prostate très localisé, le traitement repose généralement sur une ablation chirurgicale de la prostate ou prostatectomie. Selon l’âge du patient et son état de santé, la prostatectomie peut être radicale ou avec préservation des nerfs. Les suites diffèrent d’une opération à l’autre.

- Prostatectomie radicale : en dehors des suites opératoires habituelles, des fuites urinaires sont possibles. L’absence d’éjaculation est une suite logique à la prostatectomie radicale, mais le plaisir sexuel reste intact et sur le plan mécanique rien n’empêche l’érection. Après quelque temps, de nombreux patients récupèrent leur faculté érectile.

- Prostatectomie avec préservation des nerfs : les nerfs du pénis n’étant pas endommagés, les risques de dysfonctionnements érectiles sont réduits. Cette solution donne de bons résultats chez les hommes jeunes et lorsque le cancer de la prostate est découvert précocement.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 04 Juillet 2018 : 18h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :