Cancer colorectal : retirer les polypes réduit le risque de cancer mortel

Retirer les lésions bénignes (polypes) présentes au niveau du côlon n’est pas vain : ce geste permettrait en effet de diviser par deux le risque de mourir d’un cancer colorectal.
© Istock

L’ablation des polypes diminue de 53% le risque de mourir d’un cancer colorectal

Une étude américaine vient d’évaluer l’intérêt de la « polypectomie », c'est-à-dire l’ablation des excroissances précancéreuses, également appelées polypes, qui peuvent se développer sur la paroi interne de l’intestin. Cette étude montre que ce geste simple, réalisé au cours d’une coloscopie, permet de diminuer de 53% le risque de mourir d’un cancer colorectal plus tard dans sa vie.

Les polypes sont des lésions bénignes qui comportent toutefois des anomalies plus ou moins importantes. C’est la raison pour laquelle ils peuvent évoluer en cancer. On estime qu’un polype de taille supérieure à 1 cm présente 25% de risque de devenir cancéreux. On estime aussi que la survenue d'un polype précède de 9 ans celle d'un cancer colorectal.

Il est donc important de dépister et retirer ces lésions dès leur découverte, en prévention du cancer colorectal.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : A. Zauber et coll. « New England Journal of Medicine » du 23 février 2012.