Cancer colorectal : les départements où les femmes sont les plus touchées

Le cancer colorectal est l’un des plus présents en France. Les femmes sont loin d’être épargnées par cette maladie souvent taboue en raison de ses symptômes "honteux". Il s'agit, en effet, du 2ᵉ cancer le plus souvent diagnostiqué chez les Françaises. Quels sont les départements où elles sont les plus touchées ?
Cancer colorectal : les departements ou les femmes sont les plus touchees

Selon l’Inca, 1 personne sur 30 sera confrontée à un cancer du côlon-rectum au cours de sa vie. En 2018, on avait dénombré 43 336 nouveaux cas par an. Il a une incidence très similaire chez les deux sexes. Il est en effet au 3ᵉ rang des tumeurs les plus fréquentes chez les hommes (23 216 cas), et le second chez les femmes (20 120 cas). Découvrez dans quels départements il touche le plus la gent féminine dans notre diaporama.

Cancer du côlon rectum : les signes gênants à repérer

Le cancer colorectal touche principalement les personnes âgées de 50 ans et plus. L’âge moyen du diagnostic est, en effet, 71 ans pour l’homme et 72 ans pour  la femme. "La mortalité (taux standardisé) par cancer colorectal est en baisse depuis les années 1990 alors que l’incidence (taux standardisé) est restée stable chez la femme, et qu’elle diminue chez l’homme", précise Santé Publique France sur son site internet. 

La survie des malades s’est améliorée ces dernières années grâce à un dépistage par recherche de sang dans les selles. Il est proposé gratuitement tous les deux ans aux personnes âgées de 50 à 74 ans.

Toutefois, des symptômes doivent aussi attirer votre attention :

  • des saignements dans les selles
  • des selles anormalement noires, car elles contiennent du sang digéré ;
  • des douleurs abdominales ou rectales ;
  • des troubles du transit intestinal : une constipation ou une diarrhée soudaine et persistante, un besoin pressant d’aller aux WC, une sensation d'évacuation des selles incomplète, selles plus étroites que d'habitude, des efforts d'expulsion des selles douloureux et inefficaces… ;
  • une perte de poids rapide et inexpliquée ;
  • une anémie
  • une grande fatigue inexpliquées.

Ces troubles peuvent aussi être associés à d’autres maladies, parfois bénignes. Certaines personnes qui souffrent de constipation, se tournent ainsi vers des laxatifs plutôt que d’aller voir leur médecin. Or la prise en charge rapide de la tumeur permet d’augmenter les chances de survie. Il est important d’en parler à son médecin traitant de ses problèmes gastriques ou de transit s’ils persistent plus de 4 jours.

Selon les données recueillies entre 2007 et 2016, 24,4 femmes pour 100 000 personnes sont touchés par le cancer du côlon rectum tous les ans. Toutefois, ce chiffre est plus élevé dans certaines régions. Découvrez les départements où les femmes sont les plus touchées par cette maladie dans notre diaporama.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Taux d'incidence standardisé lissé du cancer du côlon-rectum chez les femmes en 2007-2016, Geodes
Cancer du côlon rectum, 21 janvier 2021
Le test de dépistage du cancer colorectal gratuit de 50 à 74 ans, ameli, 31 janvier 2020